La Copa America 2016 aura bien lieu aux États-Unis

La Copa America 2016, un temps remise en cause par le retentissant scandale qui... (Photo archives USA Today Sports)

Agrandir

Photo archives USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CHICAGO

La Copa America 2016, un temps remise en cause par le retentissant scandale qui ébranle la FIFA, aura bien lieu aux États-Unis, a annoncé vendredi la Fédération américaine de football.

«US Soccer va travailler conjointement avec la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) et la Confédération d'Amérique du nord, centrale et des Caraïbes (Concacaf) pour l'organisation du tournoi», a indiqué la Fédération américaine dans son communiqué.

«Pour assurer la plus grande transparence dans la structure qui organisera l'épreuve et dans le déroulement du tournoi, les trois parties impliquées sont parvenus à un accord pour la création d'un nouveau comité exécutif, formé de représentants de chacune», a-t-elle ajouté.

La Copa 2016, ou Copa America du Centenaire, est programmée du 3 au 26 juin 2016, un an après la précédente Copa America organisée et remportée par le Chili en juin 2015.

Ce tournoi se déroulera sous une forme inédite avec les dix équipes habituelles de la Conmebol et six formations issues de la Concacaf.

Son organisation était au point mort depuis mai en raison des affaires de corruption et détournement de fonds qui ébranlent le football mondial.

La Fédération américaine avait mis en suspens les négociations avec les villes candidates et les rumeurs faisaient état d'une délocalisation de l'épreuve, voire son annulation pure et simple.

La Concacaf et son ancien président Jeffrey Webb, arrêté en Suisse en mai à la demande de la justice américaine, sont comme la FIFA dans la tourmente.

La Concacaf avait repris mercredi possession des droits médias et commerciaux de la Copa America 2016 qui avaient concédé à la société Datisa, dont les deux dirigeants font partie des personnes dans le viseur de la justice américaine.

La Conmebol et la Concacaf ont salué dans un communiqué commun la tenue de cette épreuve, la présentant comme «un tournoi historique pour le football».

«Nous sommes extrêmement contents pour nos supporteurs, nos équipes et nos partenaires d'avoir trouvé un moyen d'organiser l'événement avec une nouvelle structure», ont insisté les deux institutions.

«La meilleure gouvernance apportera une transparence accrue à l'événement», ont-elles rappelé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer