• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Euro-2016: qualification historique pour l'Irlande du Nord 

Euro-2016: qualification historique pour l'Irlande du Nord

L'Allemagne a manqué une occasion de valider sa qualification pour l'Euro-2016... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

L'Allemagne a manqué une occasion de valider sa qualification pour l'Euro-2016 en allant perdre contre l'Eire (1-0) jeudi, pour l'avant-dernière journée des éliminatoires, contrairement à l'Irlande du Nord qui a étrillé la Grèce (3-1) pour valider sa première participation à la compétition européenne.

La Mannschaft championne du monde n'avait besoin que d'un nul sur la pelouse de l'Eire, à Dublin, pour assurer la qualification à l'Euro-2016. C'est loupé (1-0), face à des Irlandais pugnaces, qui lui avaient déjà résisté au match aller (1-1).

Assurée de disputer au moins les barrages, l'Allemagne s'est laissé surprendre par un but de l'entrant Shane Long (70e), et devra patienter jusqu'à la dernière journée et la réception de la Géorgie, déjà éliminée mais qui a battu Gibraltar 4-0 jeudi, pour valider son ticket pour les phases finales.

La Pologne, qui a arraché un match nul grâce à un doublé de l'inévitable Robert Lewandowski (3e, 90+4) éliminant l'Ecosse (2-2), est désormais dos à dos avec l'Eire, qu'elle recevra dimanche pour se départager la qualification.

 Historique Irlande du Nord!

La «Norn Iron» s'est quant à elle refusé à gâcher la fête. Sur son terrain du Windsor Park de Belfast, la sélection d'Irlande du Nord a brillamment disposé d'une sélection grecque déjà éliminée (3-1).

Grâce à un doublé de son capitaine Steven Davis (35e, 58e) et un but de Josh Magennis (49e), l'Irlande du Nord a validé son ticket pour la France en juin prochain. Une grande première!

La Roumanie a pour sa part manqué le coche contre la Finlande (1-1). Elle pouvait assurer sa qualification à condition d'obtenir un meilleur résultat que celui de la Hongrie contre les Iles Féroé (2-1).

La victoire hongroise ôte également aux Finlandais tout espoir d'un barrage.

Portugal, une bonne chose de faite

Le Portugal avait pris l'habitude d'en passer par les barrages pour se qualifier pour l'Euro. Cette fois, la qualification est assurée dès l'avant-dernière journée des éliminatoires, grâce à leur précieux succès 1-0 contre le Danemark.

Et ce n'est pas de la mégastar Cristiano Ronaldo qu'est venue la délivrance, à la 66e minute, mais du Monégasque Joao Moutinho qui, du droit, battait le gardien Kasper Schmeichel, fils de.

L'Albanie aussi pouvait se qualifier en cas de succès contre la Serbie. Mais, dans ce match à haute tension, un an après l'aller émaillé d'incidents qui avaient été sanctionnés d'un retrait de trois points contre la Serbie, elle a craqué en fin de partie (2-0).

L'Albanie reste troisième de son groupe, avec 11 points, mais la défaite du Danemark lui donne l'occasion de s'emparer de la deuxième place directement qualificative en cas de victoire contre l'Arménie dimanche.

Le Danemark a en effet disputé l'intégralité de ses matches mais est assuré a minima d'accéder aux barrages qualificatifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer