Impact: première défaite sous l'ère Biello

Johan Venegas, de l'Impact, tente de contrôle le...

Agrandir

Johan Venegas, de l'Impact, tente de contrôle le ballon alors qu'il est poursuivi par Luke Boden.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Impact devra encore attendre pour lâcher un «mission accomplie» et célébrer sa deuxième participation en séries, après celle de 2013. Les Montréalais se sont inclinés 2 à 1 sur le terrain d'Orlando City SC, samedi soir, et ainsi subi une première défaite depuis la prise de fonction de Mauro Biello.

Le défenseur Seb Hines a inscrit le but décisif, à dix minutes du terme d'un match très loin d'avoir été un sommet technique. En première mi-temps, Dominic Oduro (43e) avait répliqué à Cyle Larin (33e). «L'effort était là, mais c'était un match difficile disputé dans une ambiance tout aussi difficile. Ça ressemblait à un match des séries, mais je m'y attendais», a résumé l'entraîneur montréalais. 

Conséquence de ce revers, l'Impact, sixième, voit son adversaire du soir revenir à une seule unité au classement de l'Association de l'Est (42 contre 41). Il laisse aussi le Toronto FC se forger une avance de quatre points après son succès aux dépens de l'Union de Philadelphie (3 à 1).

Pour autant, ce coup d'arrêt est (pour l'instant) loin d'être catastrophique pour la troupe de Biello qui, rappelons-le, a disputé deux matchs de moins que le club d'expansion floridien. Elle devra maintenant se reprendre dès mercredi lors d'un déplacement au Red Bull Arena, au New Jersey. Évidemment, la mission ne s'annonce pas facile contre la meilleure équipe de l'Est, mais l'Impact pourrait compter sur ses deux joueurs désignés, contrairement au match d'hier. Nacho Piatti était toujours auprès de sa famille en Argentine - il rentrera demain - alors que Didier Drogba a débuté, comme prévu, le match sur le banc des remplaçants.

Et cela a paru tant l'Impact a mis une éternité à développer son jeu dans le camp adverse avec une relation inexistante entre les milieux et Oduro. Malgré tout, le Ghanéen a inscrit son huitième but de la saison en subtilisant le ballon à Tally Hall qui avait partiellement stoppé un centre de Nigel Reo-Coker.

L'entrée de Drogba, à la 59e minute, a amélioré le portrait offensif, mais l'Impact, malgré une nette domination en fin de match, n'a pas été en mesure d'inscrire un deuxième but. «Il a bien tenu le ballon et nous avons été capables d'aller d'attaquer, en équipe. Cela a fait une différence, cela a permis d'impliquer nos milieux et d'avoir un peu de possession dans le camp adverse, a expliqué Biello sur l'entrée de Drogba. Dans l'ensemble, on a obtenu des occasions en seconde mi-temps, on a poussé pour obtenir ce deuxième but. Cela n'a pas suffi, mais on a un match important, mercredi.»

Des buts évitables

Comme lors du match à San Jose avec une perte de balle dans l'axe, l'Impact a été très généreux sur l'ouverture du score de Cyle Larin. Il y a d'abord eu une mauvaise déviation en retrait de Reo-Coker, puis une faute de main d'Evan Bush sur le tir à ras de terre de l'international canadien. Hines, quant à lui, a fait renaître l'espoir d'une participation en séries après un corner initialement mal dégagé. Malgré ce portrait, Victor Cabrera et Donny Toia ont été décisifs à plusieurs reprises dans leurs interventions. «On a quand même bien défendu pour un match à l'extérieur. On n'a pas donné trop de chances, mais ce sont des détails, a regretté Patrice Bernier. On peut toujours parler de la faute de l'un ou l'autre qui aurait pu faire l'arrêt. C'était un match serré, mais cela a penché de leur côté à la fin.» 

Au coup de sifflet final, les joueurs d'Orlando se sont longuement étreints. Leur quatrième victoire consécutive a été obtenue contre l'une des équipes en forme et après un début de match forcément handicapant. Dès la 4e minute, les défenseurs Rafael Ramos et Tommy Reading ont dû être remplacés après un choc tête contre tête. Peu importe les obstacles, Orlando croit toujours à sa bonne étoile et espère encore subtiliser la sixième place  à l'Impact.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer