L'Impact blanchit le Revolution

Johan Venegas célèbre son premier but dans l'uniforme... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Johan Venegas célèbre son premier but dans l'uniforme bleu-blanc-noir avec ses coéquipiers.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Transporté par l'effet Biello et l'effet Drogba, l'Impact est demeuré invaincu depuis le départ de Frank Klopas.

La formation montréalaise a profité de buts de Johan Venegas, Didier Drogba et Dilly Duka pour vaincre l'équipe de l'heure dans la MLS, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, par la marque de 3-0, sous une pluie constante samedi au stade Saputo.

L'Impact (10-11-6) a défendu sa sixième position dans l'Est en demeurant invaincu à ses quatre dernières sorties (2-0-2), soit depuis l'arrivée de Mauro Biello à la tête de l'équipe en relève à Klopas, congédié il y a trois semaines.

Les hommes de Biello ont conservé leur point d'avance sur l'Orlando City SC, mais ils doivent jouer trois matchs de plus que l'OCSC d'ici la fin de la saison.

L'Impact y est parvenu face à l'équipe qui occupait le premier rang dans l'Est avant les matchs de samedi. Le Revolution (13-10-7) avait gagné ses six derniers matchs.

«Nous étions très calmes même si nous n'avons pas toujours été les meilleurs avec le ballon, a noté le gardien de l'Impact Evan Bush, qui a réussi trois arrêts. Nous avons marqué le premier but et nous avons ensuite protégé l'avance. Nous sommes allés chercher un deuxième but et le troisième les a achevés. C'était un effort très professionnel de notre part.»

Après une victoire éclatante de 4-3 face au Fire de Chicago lors du premier match de Biello en tant qu'entraîneur-chef par intérim et du premier départ de Drogba, auteur d'un tour du chapeau, l'Impact avait signé des verdicts nuls de 0-0 et 1-1 lors de son séjour en Californie face au Galaxy de Los Angeles et aux Earthquakes de San Jose.

Biello avait décidé de renvoyer plusieurs vétérans à Montréal après le match à Los Angeles, dont Drogba, Bush, Ignacio Piatti et Marco Donadel, une décision osée selon plusieurs, mais pas aux yeux du principal intéressé.

«Ce n'était pas un pari, c'était une décision qui avait été préparée et analysée, a dit Biello. Il faut tout regarder le calendrier, pas juste deux matchs. J'ai une équipe capable de bien jouer, pas juste 11 joueurs. J'ai 28 joueurs capables de jouer.»

Ambroise Oyongo et Justin Mapp étaient les seuls absents importants du côté de l'Impact samedi, Oyongo étant suspendu et Mapp blessé.

Venegas a inscrit son premier but dans l'uniforme bleu-blanc-noir dès la cinquième minute, quand sa frappe a dévié sur un joueur adverse avant de passer par-dessus le gardien Bobby Shuttleworth.

L'Impact a également joué de chance sur son deuxième but à la 60e minute, quand le coup franc de Drogba a aussi dévié sur un adversaire avant de faire bouger les cordages. Duka a ensuite complété une mise en scène de Drogba à la 76e minute, quelques instants après l'expulsion de Donadel, qui venait d'écoper un deuxième carton jaune en l'espace de trois minutes.

«Les deux effets (Drogba et Biello) ont un impact important, a admis Bush. Drogba n'aide pas qu'en marquant des buts. Il aide aussi l'équipe à monter avec le ballon.»

«Frank (Klopas) avait beaucoup de forces et il imposait une très bonne discipline, a noté le défenseur Eric Miller. Je pense toutefois que Mauro est un entraîneur différent. Il est toujours positif. Avec sa nomination et l'arrivée de Didier, c'est un peu comme si nous étions une nouvelle équipe pour ce dernier droit. C'est excitant et je crois que nous pouvons accomplir de très grandes choses.»

Le défenseur Laurent Ciman était aussi de retour au jeu, lui qui avait raté un match puisqu'il était avec l'équipe nationale de Belgique, puis deux autres en raison de suspensions. Il a connu un autre fort match et la troisième salle comble consécutive au stade Saputo a apprécié son travail.

«Tactiquement pour l'instant, je pense qu'on est irréprochable, que ce soit sur la route ou à domicile, a mentionné Ciman. C'est avec des prestations comme celle-là qu'on va engranger des points et faire les éliminatoires.»

L'Impact accueillera le Fire mercredi, puis le D.C. United samedi prochain. Donadel ratera le match de mercredi puisqu'il sera suspendu en raison de son expulsion. Le milieu de terrain Calum Mallace pourrait aussi être absent, lui qui a quitté le match prématurément, samedi, en raison d'une blessure à un pied.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer