Chelsea se remet encore en selle contre Arsenal

Zouma a piqué de près une tête imparable... (PHOTO IAN KINGTON, AFP)

Agrandir

Zouma a piqué de près une tête imparable sur un coup franc de Fabregas pour inscrire son premier but en championnat.

PHOTO IAN KINGTON, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea s'est relancé en dominant (2-0) son rival Arsenal qui a fini à neuf samedi lors du derby musclé de la 6e journée du Championnat d'Angleterre, qui verra en soirée le leader Manchester City briguer contre West Ham sa sixième victoire d'affilée.

Déjà vainqueurs de Tel-Aviv (4-0) mercredi en Ligue des champions, les Blues (13e) reprennent des couleurs après leur plus mauvais départ en championnat depuis 1986. Ils reviennent à trois points des Gunners (4e) qui connaissent eux leur premier passage à vide sérieux, trois jours après leur défaite à Zagreb (2-1) en C1 et quatre jours avant un nouveau choc contre Tottenham en Coupe.

Tout avait commencé au bord du terrain par un semblant de poignée de main houleuse entre Arsène Wenger, qui avait tout fait pour l'éviter, et José Mourinho, au marquage de son «meilleur ennemi».

Sur la pelouse de Stamford Bridge, les hôtes ont continué le travail de sape, avec une nouvelle fois Costa dans le rôle du porte-flingue.

Dans une rencontre fermée et crispante, marquée par les erreurs des deux camps, l'attaquant de Chelsea a ciblé le défenseur d'Arsenal, Gabriel. Averti en même temps que ce dernier, Costa a continué à harceler le Brésilien, qui a fini par fauter et être exclu (45).

À la reprise, Chelsea n'a pas tardé à concrétiser sa supériorité numérique grâce à Zouma, qui a piqué de près une tête imparable sur un coup franc de Fabregas (53) pour inscrire son premier but en championnat.

Ensuite, Chelsea a monopolisé le ballon, Arsenal a tenté de placer quelques contre-attaques en misant sur la vitesse de Walcott, mais un deuxième avertissement adressé à Cazorla (79) a brisé les espoirs de Wenger, qui venait d'intégrer Giroud et Oxlade-Chamberlain pour tenter le tout pour le tout.

Leicester bousculé à Stoke

Dans les arrêts de jeu, Hazard, toujours aussi invisible sinon, a fait douter un peu plus Arsenal sur une frappe déviée (90+1).

En concédant leur deuxième défaite de la saison, la première depuis la journée inaugurale, les Gunners mettent fin à une série de huit déplacements sans revers. Pauvres offensivement, ils n'ont en outre pas été aidés par les faits de jeu.

La première victoire de Wenger sur Mourinho dans le Community Shield début août n'aura donc été qu'un coup sans lendemain. Le gardien Petr Cech, de retour à Stamford Bridge après 11 ans chez les Blues, n'a lui pas été le porte-bonheur d'Arsenal.

Mourinho, qui a encore laissé Terry sur le banc, évite lui l'embarras d'une troisième défaite consécutive en championnat, série qui aurait été inédite dans sa carrière, grâce à un huitième match d'affilée sans revers en Premier League contre son souffre-douleur.

En attendant le match de West Ham (5e) chez les Citizens en fin d'après-midi, le dauphin Leicester a fait valoir son sens du spectacle (2-2) à Stoke (18e).

Les Foxes comptant désormais 12 points, seules des victoires de West Ham, ou de Manchester United (à Southampton) ou Crystal Palace (à Tottenham) dimanche, peuvent désormais leur faire perdre la deuxième place.

Encore menés 2-0, les hommes de Ranieri ont une nouvelle fois réussi à revenir, grâce notamment au cinquième but de Mahrez, qui redevient seul meilleur buteur.

En queue de classement, Newcastle laisse la 20e et dernière place à Sunderland, uniquement par la grâce du but qui lui a permis de sauver l'honneur (2-1) à Saint James Park contre le promu Watford (9e). Contre Bournemouth (11e), les Black Cats se sont eux aussi inclinés (2-0) à domicile face à un adversaire venu de division inférieure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer