• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Canada veut en finir avec le Bélize et poursuivre sa mission 

Le Canada veut en finir avec le Bélize et poursuivre sa mission

Julian de Guzman... (Photo Martin Roy, archives LeDroit)

Agrandir

Julian de Guzman

Photo Martin Roy, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
TORONTO

Le capitaine Julian de Guzman a ajouté une 14e estampe des pays de la CONCACAF dans son passeport canadien lorsqu'il est entré avec ses coéquipiers au Bélize.

Son court séjour risque d'être une simple formalité, puisque le Canada l'a emporté 3-0 lors du match aller du tournoi de qualifications pour la Coupe du monde de soccer vendredi dernier au BMO Field. Les Canadiens, classés 102es au monde, tenteront de clouer le cercueil du Bélize (no 128) lors du match retour mardi au FFB Field dans la capitale du pays, Belmopan.

De Guzman a confié que la victoire de vendredi avait insufflé une bonne dose de confiance à la formation nationale après sa piètre tenue lors de la Gold Cup en juillet, où le Canada a compilé une fiche de 0-1-2 sans inscrire le moindre but.

Même s'ils ont évité l'avertissement de chaleur accablante en vigueur présentement à Toronto, les Canadiens devront composer avec le même problème mardi au Bélize - où on prévoit que le thermomètre atteindra 32 degrés Celsius, et 43 avec le facteur humidex.

Le vainqueur du duel Canada-Bélize fera partie du groupe A lors du quatrième tour, l'avant-dernière étape de qualifications pour la CONCACAF. Ce groupe comprendra le Mexique (no 26), le Honduras (no 81), ainsi que le Salvador (no 107) ou encore Curaçao (no 148). Seuls les deux premiers pays de ce groupe accéderont à l'étape finale après un tournoi à la ronde.

Le Savador a défait Curaçao 1-0 vendredi.

Le Bélize, dont la population se chiffre à environ 350 000 et dont la plupart des joueurs internationaux ont des postes de réservistes, n'a jamais franchi le troisième tour de qualifications.

En 2004, le Canada avait rossé les Jaguars 8-0 au total des buts au même stade de la compétition. Les deux matchs avaient été présentés à Kingston, en Ontario, parce que le stade au Bélize ne répondait pas aux normes. Les nombreux problèmes liés au stade, notamment la piètre qualité de la surface de jeu, ont aussi empêché les Bandits de Belmopan de participer à la Ligue des champions de la CONCACAF l'an dernier en dépit des nombreuses rénovations effectuées dans le bâtiment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer