L'Impact cède Jack McInerney au Crew

Jack McInerney a marqué 11 buts en 43... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Jack McInerney a marqué 11 buts en 43 matchs avec l'Impact.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne

L'attaquant Jack McInerney ne souhaitait pas quitter l'Impact de Montréal même si l'arrivée de l'ex-attaquant vedette de Chelsea, Didier Drogba, l'aurait relégué à un rôle de substitut.

En surplus d'effectifs avec l'arrivée de Drogba et du milieu de terrain costaricain Johan Venegas, l'Impact a cédé McInerney, qui aura 23 ans mercredi, au Crew de Columbus en retour d'un choix de deuxième ronde lors du SuperDraft 2016.

> Charles Dubé: Une transaction qui fera mal?

«Je voulais rester ici, a confié McInerney, ajoutant qu'il comprend pourquoi l'équipe a choisi de l'échanger.

«Cette équipe aime les attaquants vedettes et je suis un gars plus jeune. C'est juste que je pense mériter de jouer et j'ai bien fait quand on a fait appel à moi et, pourtant, je ne joue pas.

«Quand on regarde l'ensemble de la question, le salaire et les joueurs qui viennent d'arriver, ça ne fonctionne tout simplement pas.»

Il a ajouté que son agent avait entrepris les négociations pour obtenir une prolongation de contrat avec l'Impact il y a un mois, mais l'entrée en scène de Drogba a eu l'effet de mettre le dossier sur la glace.

McInerney, qui touche 270 000 $ US cette saison, a connu des hauts et des bas depuis que l'Impact l'a obtenu de l'Union de Philadelphie, en avril 2014, en retour de l'attaquant Andrew Wengen. La saison dernière, il a surtout agi comme remplaçant du vétéran italien Marco Di Vaio.

Même avec Drogba, qui doit faire ses débuts avec le club d'ici une semaine ou deux, McInerney estime qu'il aurait obtenu du temps de jeu puisque l'équipe a un calendrier chargé en deuxième moitié de saison, incluant des matchs pour le Championnat canadien.

Lors de son séjour de 43 matchs avec le onze montréalais, il a totalisé 11 buts. Mais il a surtout excellé dans les matchs importants, avec quatre buts en six participations au championnat canadien et trois buts en cinq rencontres de Ligue des champions de la CONCACAF.

Dernièrement, l'entraîneur Frank Klopas lui a toutefois préféré Dominic Oduro.

Questionné à savoir s'il avait obtenu une véritable chance à Montréal, McInerney a répondu: «Je ne dirais pas une chance équitable car, quand j'étais sur le terrain, je jouais vraiment bien.»

Mais il a pris soin de dire qu'il s'entendait bien avec Klopas, même s'il n'était pas toujours d'accord avec ses décisions.

Il a maintenant hâte de prendre un nouveau départ à Columbus, où Kai Kamara, le meilleur buteur de la MLS, est le principal attaquant.

«J'ai de la famille à Columbus, ce sera donc bien. Je sais que l'équipe joue avec un style assez semblable à celui de Montréal, généralement un 4-5-1. Ils ont beaucoup de talent en attaque.»

L'Impact dispute son prochain match à domicile, mercredi, contre les Red Bulls de New York.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer