FIFA: Chung Mong-joon songe à se porter candidat

Ancien vice-président de la FIFA, Chung Mong-joon a été un... (Photo Ahn Young-joon, archives AP)

Agrandir

Ancien vice-président de la FIFA, Chung Mong-joon a été un personnage principal pour aider la Corée du Sud à obtenir le droit de coorganiser la Coupe du monde 2002 avec le Japon.

Photo Ahn Young-joon, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kim Tong-Hyung
Associated Press
Séoul, Corée du Sud

Le puissant entrepreneur sud-coréen Chung Mong-joon est tenté de présenter sa candidature à la présidence de la FIFA pour remplacer Sepp Blatter. Et il soutient qu'un président non-européen contribuerait à faire souffler un «vent nouveau» à la tête de l'organisme du football international.

Ancien vice-président de la FIFA, Chung a également critiqué la décision prise cette semaine de permettre à Blatter de demeurer en poste comme président jusqu'à l'élection du 26 février, malgré les appels à sa démission immédiate alors que la pression s'intensifie pour des réformes et que les autorités américaines et suisses enquêtent sur des allégations de corruption.

«Blatter a fait ce qu'il veut avec la FIFA depuis 40 ans, depuis ses jours en tant que secrétaire général. Et alors qu'il dit qu'il va partir, il ne semble pas vraiment le faire, a déclaré Chung lors d'un entretien téléphonique avec l'Associated Press. Lui laisser la gestion de la FIFA et le soin d'initier les réformes avant le vote de février est une comédie.»

Chung, qui a été un personnage principal pour aider la Corée du Sud à obtenir le droit de coorganiser la Coupe du monde 2002 avec le Japon, est un critique de longue date de Blatter, qu'il a décrit comme un «petit garnement» dictateur dans un mémoire publié en 2011.

Chung a occupé le poste de vice-président de la FIFA pendant 17 ans et il a été autrefois considéré comme un candidat à la succession de Blatter avant de perdre son siège en 2011. L'héritier milliardaire du groupe d'affaires Hyundai a également été député sud-coréen et candidat à la présidence du pays.

Chung a précisé qu'il envisage de consulter les dirigeants des confédérations régionales et d'autres personnes avant de prendre sa décision de viser le plus important poste de la FIFA. S'il devient président, Chung a dit qu'il éliminerait la corruption et améliorerait la transparence. Il a ajouté qu'il tenterait d'augmenter l'intérêt pour le football en Asie et dans d'autres régions où le sport peut croître.

Le président de l'UEFA Michel Platini, le légendaire joueur brésilien Zico et le président de la fédération du Liberia Musa Bility figurent parmi les aspirants à la présidence de la FIFA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer