• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Coupe du monde: le Canada et la Nouvelle-Zélande terminent à 0-0 

Coupe du monde: le Canada et la Nouvelle-Zélande terminent à 0-0

Les Canadiennes et les Néo-Zélandaises se sont échauffées... (PHOTO JASON FRANSON, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les Canadiennes et les Néo-Zélandaises se sont échauffées alors qu'il tombait des cordes sur le terrain.

PHOTO JASON FRANSON, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
EDMONTON

Les Canadiennes et les Néo-Zélandaises n'ont pas su trancher au Mondial de soccer féminin, jeudi, alors que le match s'est terminé 0 à 0.

Après deux matches, le Canada (1-0-1) reste en tête du groupe A avec quatre points, un de plus que la Chine et les Pays-Bas.

La Nouvelle-Zélande obtenait son premier point du tournoi, malgré la domination canadienne pour le temps de possession et les chances de marquer.

«Nous étions très déçus de ne pas avoir obtenu la victoire. Nous avions l'impression d'en avoir fait assez», a dit l'entraîneur des Kiwis, Tony Readings.

L'unifolié se tourne maintenant vers son match de lundi face aux Pays-Bas, au Stade olympique de Montréal.

La même journée, les Néo-Zélandaises vont affronter la Chine à Winnipeg.

«Nous connaissons très bien les Chinoises, nous les avons affrontées plus souvent que quiconque, a dit Readings. Nous avons gagné trois des quatre derniers matches, mais ils ont remporté la dernière confrontation. Ça donne toujours des matches serrés entre nos deux clubs.»

Un but du Canada a été refusé - Melissa Tancredi, 45e minute, et la barre transversale est venue au secours de chacune des équipes - en situation de penalty, pour le Canada.

La finition a une fois de plus fait défaut au groupe de John Herdman. Contre la Chine, c'est seulement en temps ajouté et sur un penalty que Christine Sinclair a pu faire la différence.

Une belle séquence en défense pour le Canada a été signée Kadeisha Buchanan, qui a réussi un tacle fort opportun, à la 65e minute.

Le Canada est classé huitième au monde, comparativement à la 17e place des Néo-Zélandaises.

Plus tôt dans la soirée, jeudi, les mauvaises conditions de la météo ont retardé le match pendant une demi-heure.

L'arbitre allemande Bibiana Steinhaus a arrêté le match à la quatrième minute, après quelques coups de tonnerre au loin. L'annonceur maison au stade a indiqué qu'on craignait la foudre, et en conséquence il a demandé aux spectateurs de se réfugier sous les gradins en attendant que la cellule orageuse se dissipe.

La pluie s'est abattue sur le stade du Commonwealth dès la fin de la rencontre entre la Chine et les Pays-Bas, ce qui signifie que les Canadiennes et les Néo-Zélandaises se sont échauffées alors qu'il tombait des cordes sur le terrain. La pluie s'est poursuivie lors du coup d'envoi.

Une veille d'orage violent était en vigueur pour le secteur d'Edmonton.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer