L'Impact veut rebondir contre les Whitecaps

L'entraîneur de l'Impact, Frank Klopas... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'entraîneur de l'Impact, Frank Klopas

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kelsey Patterson
La Presse Canadienne
Montréal

Frank Klopas a hâte de voir de quelle façon l'Impact de Montréal rebondira à la suite de la correction que lui a servie le Fire de Chicago la semaine dernière.

Se défendant à 10, l'Impact s'est incliné 3-0 à Chicago, samedi. Mercredi, le onze montréalais accueillera les Whitecaps de Vancouver au stade Saputo.

«On doit rapidement rebondir, a déclaré l'entraîneur-chef avant la séance d'entraînement de mardi. C'est ça le message. Vous pouvez trébucher, mais il faut vous relever. C'est ça qui est important. C'est ce que je veux voir. Dans le sport ou dans la vie, vous allez commettre des erreurs. Si vous êtes en mesure de les mettre derrière vous, vous vous en sortirez. Sinon, ça devient un problème.»

L'Impact (2-4-2) a subi un premier revers en trois matchs samedi. Après que Marco Donadel eut reçu un deuxième carton jaune à la 37e minute, le Fire s'est amusé aux dépens des Montréalais. Que l'équipe joue sa prochaine rencontre aussi rapidement est une bonne nouvelle pour le gardien Evan Bush.

«Vous voulez retourner sur le terrain et obtenir un meilleur résultat», a-t-il fait remarquer.

L'Impact doit cependant composer avec de nombreuses blessures, dont plusieurs à des éléments importants: les défenseurs Eric Miller (ischio-jambiers) et Hassoun Camara (genou), les ailiers Dominic Oduro (aine) et Justin Mapp (coude), ainsi que les attaquants Kenny Cooper et Cameron Porter, tous deux touchés à un genou. Le milieu de terrain Dilly Duka s'est aussi blessé à la tête samedi et il devrait rater le duel face aux Whitecaps (7-5-2).

L'équipe ne pourra pas compter sur un calendrier clément dans le prochain mois pour panser ses plaies: à compter de mercredi, l'équipe connaîtra une séquence de six rencontres en 24 jours en Major League Soccer.

«C'est difficile avec autant de blessures, a déclaré Calum Mallace, qui pourrait remplacer Donadel, suspendu mercredi. C'est dans ce genre de période que vous voulez compter sur votre profondeur. Mais on ne peut pas le faire en raison des nombreuses blessures.»

Les Whitecaps représentent l'une des meilleures formations du circuit Garber, mais après avoir récolté 13 points à ses six premiers matchs, l'équipe de la Colombie-Britannique s'est un peu refroidie, comme en fait foi sa fiche de 3-4-1 depuis le 11 avril.

De marquer des buts est un problème par les temps qui courent: les Whitecaps n'en ont inscrit que sept à leurs huit derniers duels et ont été blanchis trois fois à leurs cinq derniers matchs.

La rencontre de mercredi se voudra un aperçu de la finale du Championnat canadien qui mettra aux prises les deux mêmes équipes, le mois prochain. Le vainqueur de ce duel de deux manches au total des buts représentera le Canada en Ligue des Champions de la CONCACAF 2016-17.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer