Impact: l'identité du gardien sera connue mercredi

Kristian Nicht sera-t-il devant le filet de l'Impact... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Kristian Nicht sera-t-il devant le filet de l'Impact mercredi soir?

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Montréal

L'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal, Frank Klopas, est demeuré très évasif sur l'identité du gardien qui affrontera Club América dans le match retour de la finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF, mercredi soir au Stade olympique.

Klopas devra trancher d'ici 24 heures entre le nouveau venu Kristian Nicht, acquis de l'Indy Eleven, un club de la NASL, lundi soir, Maxime Crépeau et John Smits.

Il a refusé de révéler l'identité de son gardien partant en point de presse mardi après-midi, mais a laissé entendre qu'il accueillait favorablement le retour de Nicht. Ce dernier avait vécu un premier séjour avec l'équipe après avoir été prêté à l'Impact par l'Indy Eleven en février afin qu'il agisse comme réserviste à Evan Bush pendant les quarts de finale contre Pachuca.

«Honnêtement, nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour analyser toutes nos options, a admis Klopas d'entrée de jeu. Alors nous avons pris celle qui s'imposait. (Nicht) était avec nous lors du calendrier préparatoire et jusqu'au début de la saison du club à Indianapolis. C'est un gardien expérimenté. Vous savez, c'est difficile de remplacer ton gardien partant par un autre. Quel est le meilleur scénario? C'est d'obtenir un gars qui connaît le groupe et qui a de l'expérience dans de tels matchs.»

Le onze montréalais s'est retrouvé dans cette situation précaire à la suite de la suspension de Bush, confirmée lundi par la CONCACAF. Bush a confié qu'il allait laisser sa déception personnelle de côté et tout faire pour préparer celui qui le remplacera du mieux possible.

«Je vais apporter de l'énergie positive, car ce n'est pas le bon moment pour afficher ma déception, a-t-il expliqué. Chaque joueur doit savourer le moment présent et attaquer le match la tête bien haute. Personnellement, je dois aider le gardien qui sera de la formation partante, peu importe qui c'est, et m'assurer qu'il soit dans le bon état d'esprit.»

Toutefois, si Nicht est aussi spectaculaire sur le terrain qu'il ne l'a été à son premier point de presse, il y a fort à parier qu'il sera le partant mercredi. L'Allemand âgé de 33 ans est revenu sur les circonstances rocambolesques entourant son acquisition par l'Impact.

«J'avais prévu faire un voyage à Nashville au cours du week-end, mais heureusement j'ai pu l'annuler rapidement, a-t-il mentionné. J'ai été surpris, mais tout ce qui m'est arrivé à Montréal au cours des quatre derniers mois était assez fou de toute façon. La période d'avis était toujours assez courte. Donc je suis habitué à ce genre de situation. On m'a dit de faire mes valises très rapidement, car je devais partir pour Montréal quatre heures plus tard.»

Nicht ne sera pas en terrain inconnu avec l'Impact mercredi soir, puisqu'il a confié qu'il avait regardé le match aller de la finale de la CONCACAF à l'Estadio Azteca de Mexico, mercredi dernier.

«J'étais assis, seul, dans un bar à Indianapolis, a-t-il raconté. Le barman était fâché parce qu'il ne pouvait fermer son établissement. Chaque fois qu'il me le demandait, je lui répondais d'attendre encore un peu. Donc oui, je suis au fait de ce qui s'est passé dans le match aller contre Club América.»

Il a aussi profité de la tribune qui lui était accordée pour répondre à ceux qui craignent qu'il soit le maillon faible de l'Impact - advenant qu'il soit le gardien retenu -, en rappelant qu'au cours de sa carrière en Europe, il a notamment disputé 18 matchs en Bundesliga, 56 en deuxième division allemande et 20 en première division norvégienne.

«Je suis très confiant de pouvoir faire le boulot. Pour ceux qui s'inquiètent, allez voir mes vidéos sur Youtube! Vous avez 24 heures pour le faire», a-t-il lancé.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Impact: du plaisir et un gros trophée en jeu

    Soccer

    Impact: du plaisir et un gros trophée en jeu

    Après avoir écrit les 13 premières pages, mettant en scène quelques miracles ici et là, l'Impact se retrouve devant le dernier chapitre de sa Ligue... »

  • «Nous voulons marquer l'histoire»

    Soccer

    «Nous voulons marquer l'histoire»

    En raison de la présence d'une zone mixte, peu de membres de Club América se sont arrêtés devant la meute de journalistes, hier soir. Le gardien... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer