Ligue des champions: l'Impact en pleine préparation

Ignacio Piatti et l'Impact tiendront trois autres entraînements... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Ignacio Piatti et l'Impact tiendront trois autres entraînements avant de s'envoler pour le Costa Rica, samedi.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après une pause de deux jours, l'Impact a entrepris sa semaine d'entraînement tout en douceur, hier, au Complexe Multi-Sports de Laval.

Pendant qu'une partie des joueurs travaillaient devant le but, les autres s'affrontaient notamment dans un match de tennis-ballon. Les hommes de Frank Klopas tiendront trois autres entraînements cette semaine avant de s'envoler, samedi, pour la capitale costaricaine.

Encore une fois en Ligue des champions, les joueurs de l'Impact auront l'avantage d'apprivoiser les conditions locales grâce au report du match qu'ils devaient disputer à New York (contre les Red Bulls) le week-end prochain. «C'est une bonne chose, car le problème ne sera pas l'altitude, mais l'humidité, a jugé l'entraîneur montréalais. Nous sommes parvenus à déplacer ce match, et cela aurait été difficile avec nos blessures de jouer sur les deux tableaux. On peut bien se préparer en permettant à certains d'avoir du repos supplémentaire.»

Evan Bush, blessé au quadriceps, retrouvera sa place dans le onze partant après avoir raté la visite d'Orlando. Contrairement au gardien, Dilly Duka et Andrés Romero étaient encore des spectateurs lors de la séance d'hier. Marco Donadel s'est également entraîné en solitaire. De son côté, Laurent Ciman devrait être de retour à Montréal demain, après son crochet avec la sélection belge.

Une bonne leçon

Les Montréalais disent avoir appris de leurs erreurs défensives contre Orlando, samedi. Et plus particulièrement des quelques secondes qui ont permis à leur adversaire de revenir à égalité 2-2. «Ça peut et ça doit servir de leçon, car c'est plus facile de perdre notre avance au Costa Rica, dans un environnement hostile, qu'à domicile où tu mènes 2-0, a résumé Wandrille Lefèvre. Mais ces deux buts contre Orlando ne doivent pas non plus inhiber notre jeu au Costa Rica.»

L'Impact récupérera donc Ciman pour ce duel au Costa Rica. Le Belge avait été impérial dans ce match aller que Klopas voit comme une référence. «Le résultat contre Alajuelense a été aussi positif parce que nous avons marqué deux buts rapidement et nous nous sommes ensuite bien défendus. Cela aurait été bien d'avoir les trois points [contre Orlando], mais c'est derrière nous maintenant. Nous avons fait une séance vidéo pour apporter des corrections, mais ce sera différent au Costa Rica, avec une ambiance différente.»

La confiance de McInerney

L'interprétation du match de Jack McInerney, contre Orlando, est multiple. Même s'il reste encore des doutes sur sa compatibilité avec les milieux montréalais, et plus particulièrement Nacho Piatti, l'attaquant américain a ouvert son compteur de buts en 2015. Un but qui lui permet tout de même de voir les prochaines échéances de manière différente. «D'un point de vue personnel, cela a augmenté ma confiance, et en reprenant l'entraînement [hier], mon attitude est peut-être plus positive, a-t-il expliqué. Pour la première séance de la semaine, nous avons travaillé la finition, et j'ai pu réussir quelques bons buts. Je pense que je peux bâtir sur ma performance de samedi et, espérons-le, continuer à aider l'équipe les week-ends.»

Une lutte à droite

Klopas modifiera-t-il un quatuor défensif qui a été intraitable lors du match aller contre Alajuelense? S'il misait sur la continuité, cela signifierait qu'Hassoun Camara n'aura été titularisé dans aucun des quatre rendez-vous de la Ligue des champions. Le latéral français, remplacé par Victor Cabrera, a vu son début d'année être perturbé par une blessure à une cheville. «Vu mon gabarit et mes aptitudes physiques, il faut absolument que je sois à 100% pour pouvoir m'exprimer au mieux. C'est difficile quand on n'a pas eu trop de minutes en présaison ou en préparation. À moi de rattraper le groupe et de bien travailler avec notre préparateur physique.»

Sur ce plan, Camara a pu participer au match du FC Montréal (USL), samedi, alors qu'il était suspendu pour le duel contre Orlando. «Le coach m'a demandé si je voulais jouer, et j'ai tout de suite accepté pour retrouver la forme. C'était un beau défi, même si on a perdu.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer