Verdict nul coûteux pour l'Impact

Lee Nguyen agrippe le maillot de Nigel Reo-Coker.... (PHOTO WINSLOW TOWNSON, USA TODAY)

Agrandir

Lee Nguyen agrippe le maillot de Nigel Reo-Coker.

PHOTO WINSLOW TOWNSON, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
FOXBOROUGH, Mass.

L'Impact de Montréal a dû se débrouiller à court d'un homme durant une trentaine de minutes, samedi, et a tenu le coup pour signer un coûteux verdict nul de 0-0 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

La jeune sensation du club montréalais, l'attaquant Cameron Porter, est tombé au combat à la 18e minute lorsqu'il est atterri maladroitement sur sa jambe gauche. Il s'agissait pour lui d'un premier départ en carrière dans la MLS.

L'attaquant de 21 ans a quitté le terrain sur une civière et semblait souffrir terriblement. L'Américain avait gagné l'admiration du public montréalais en marquant le but qui a propulsé l'Impact en demi-finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, il y a quelques semaines, face à Pachuca.

«Nous nous croisons les doigts, a dit l'entraîneur-chef Frank Klopas. Je ne veux pas spéculer. Nous espérons obtenir de bonnes nouvelles à notre retour à Montréal et lorsqu'il aura vu les docteurs.»

Jack McInerney lui est venu en relève pour le reste de la rencontre. Evan Bush, lui, en a profité pour enregistrer son premier jeu blanc de la saison.

«Ce verdict nul est presque comme une victoire, a déclaré le gardien après la rencontre. Un point à l'étranger est assurément un bon résultat.»

Les deux équipes étaient à la recherche d'une première victoire et d'un premier but, cette saison en championnat. L'Impact (0-1-1) s'est incliné 1-0 face au D.C. United lors de son premier match et le Revolution a été incapable de toucher la cible à ses trois premières rencontres pour un deuxième début de campagne consécutif.

«Nous méritions un résultat aujourd'hui, a indiqué Klopas, qui était de retour sur les lignes de côté après avoir purgé un match de suspension. L'équipe a démontré une force de caractère incroyable. Nous avions un bon contrôle en première demie, et avec un homme en moins en deuxième, nous étions engagés afin de remporter nos duels. Je suis fier de l'équipe aujourd'hui.»

Hassoun Camara a reçu son deuxième carton jaune de la rencontre à la 61e minute lorsqu'il a retenu le chandail de Juan Agudelo pour l'entraîner dans sa chute. À partir de ce moment, le onze montréalais a subi dans son territoire, mais a résisté aux nombreuses attaques dangereuses du Revolution.

«Le Revolution est évidemment une très bonne équipe et c'est difficile de gagner chez eux. Nous sommes donc très contents du résultat dans les circonstances d'aujourd'hui, a expliqué Calum Mallace. Je pense que nous sommes définitivement dans de meilleures dispositions que l'an dernier et nous allons continuer à nous améliorer.»

La meilleure chance des locaux est survenue lorsque Chris Tierney a effectué un centre dans la surface à la 72e minute, mais Lee Nguyen a redirigé le ballon de la tête juste au-dessus de la barre horizontale.

Dominic Oduro a lui aussi semblé se blesser en deuxième demie à la suite d'un violent contact avec un adversaire, et a quitté la rencontre quelques minutes plus tard au profit d'Andrés Romero.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer