Mondial-2026: le pays hôte sera choisi en 2017

Le président de la FIFA, Joseph Blatter.... (Photo Anja Niedringhaus, archives AP)

Agrandir

Le président de la FIFA, Joseph Blatter.

Photo Anja Niedringhaus, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
ZURICH

Les États-Unis devraient savoir en mai 2017 si elles accueilleront la Coupe du monde en 2026.

La FIFA a révélé que son comité exécutif a convenu d'un calendrier en vue de prendre la décision du pays qui accueillera l'événement.

Les fédérations membres de la FIFA procéderont au vote lors de leur congrès annuel, qui est prévu en 2017 à Kuala Lumpur, en Malaisie.

Le comité exécutif de la FIFA soumettra alors aux 209 membres une liste réduite de trois candidatures.

La région de la CONCACAF estime qu'elle devrait avoir la priorité puisqu'elle n'a pas organisé une Coupe du monde depuis celle présentée aux États-Unis en 1994. Les États-Unis, le Canada et le Mexique sont des candidats probables.

Selon les règles de la FIFA, les pays européens et asiatiques ne seraient pas dans la course puisque la Russie doit présenter l'événement en 2018 et le Qatar en 2022.

La FIFA allouera les places de chaque confédération pour le Mondial-2018 en mai

La FIFA a indiqué qu'elle allouerait les places pour chaque continent à la Coupe du monde 2018 le 30 mai prochain.

Cette réunion permettra aux six confédérations de la FIFA de présenter leurs arguments pour que leurs nations disposent de plus de places au Mondial de football.

Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a précisé que la décision doit être rendue au lendemain de l'élection présidentielle, par un comité exécutif nouvellement composé.

L'UEFA détenait 13 des 31 places allouées par qualifications pour le Mondial 2014 et elle disposera également de la place de la Russie à titre de pays hôte pour le tournoi de 2018.

Au Brésil l'an dernier, la CONCACAF a présenté les meilleurs arguments pour l'obtention d'une place supplémentaire, avec le Costa Rica, le Mexique et les États-Unis franchissant tous trois la phase de groupes.

À l'autre bout du spectre, les quatre clubs de l'Asie ont été incapables de remporter un seul match et ont tous terminé dernier de leurs groupes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer