Liverpool double Tottenham

Alex Song a concédé un penalty à Harry Kane en... (PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, AP)

Agrandir

Alex Song a concédé un penalty à Harry Kane en fin de match.

PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Liverpool, en décrochant dimanche à Southampton une victoire plus précieuse que spectaculaire (2-0), est revenu à un point de son adversaire au classement tout en doublant Tottenham, deux concurrents pour l'Europe, à l'issue de la 26e journée de Premier League.

Dominés dans le jeu mais très efficaces, les Reds remontent à la 6e place avec 45 points et n'ont pas dit leur dernier mot pour la course aux places européennes, ce qui promet une fin de saison alléchante.

Toujours encore en course en Coupe d'Angleterre, Liverpool va rapidement pouvoir tester ses ambitions printanières avec un déplacement jeudi à Besiktas en Europa League, après sa courte victoire 1-0 à l'aller, puis un choc contre Manchester City dans une semaine.

Pour l'instant, voilà donc les Reds à trois longueurs du podium de Premier League et à une de Southampton (5), qui peut se mordre les doigts de n'avoir pas repoussé un adversaire direct pour un accessit européen en mai.

Les problèmes de l'équipe de Ronald Koeman à domicile, où elle n'a gagné aucun de ses cinq derniers matchs désormais, n'ont toutefois pas échappé à Brendan Rodgers, tout heureux de voir Philippe Coutinho armer une splendide frappe dès la 3e minute et fissurer ainsi la meilleure défense d'Angleterre.

Southampton a réagi, pressé, poussé, mais n'a pas bénéficié du penalty espéré (45) quand elle n'est pas tombée sur un Mignolet en réussite (4, 44).

Devant tant de générosité, Liverpool ne s'est pas privé d'ajouter un 2e but par Rahim Sterling dès que l'occasion s'est représentée (73) après l'entrée de Daniel Sturridge.

Victorieux de leurs quatre derniers matchs, une première cette saison, les Reds sont même invaincus depuis dix rencontres de championnat. Toutes compétitions confondues, il n'ont été dominés qu'une fois, en prolongations à Chelsea en Coupe de la Ligue, en 18 matchs.

Moins bien depuis la reprise même s'il s'agit de sa 2e défaite seulement depuis mi-décembre, Southampton est lui en train de craquer. Tout comme Tottenham qui a également perdu un peu plus tôt du terrain en se faisant accrocher à domicile par West Ham (2-2).

Également engagés en C3 avec un match en Italie contre la Fiorentina jeudi (1-1 à l'aller) et finalistes de la Coupe de la Ligue dimanche prochain contre Chelsea, les Londoniens, 7e avec 44 unités, ne semblent plus avoir les moyens de jouer sur autant de tableaux.

Sans le 24e but d'Harry Kane, sur penalty après six minutes d'arrêts de jeu (90+6), la claque aurait même été cinglante pour les Spurs, justement battus à Anfield lors de leur dernière sortie (3-2).

Régulièrement défaillant sur sa pelouse de White Hart Lane et spécialiste des fins de matches, Tottenham, mené 2-0 après les buts de Cheikhou Kouyaté (22) et Diafra Sakho (62), n'a heureusement pas dérogé à la règle dans le final, en arrachant le point du nul grâce notamment à la réduction du score de Danny Rose à la 81e minute.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer