• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Coupe d'Angleterre: Arsenal sauve l'honneur de la Premier League 

Coupe d'Angleterre: Arsenal sauve l'honneur de la Premier League

Les choix tactiques d'Arsène Wenger ont été pleinement... (Photo Glyn Kirk. AFP)

Agrandir

Les choix tactiques d'Arsène Wenger ont été pleinement récompensés.

Photo Glyn Kirk. AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Arsenal, qui a eu chaud à Brighton (3-2) dimanche, a sauvé néanmoins l'honneur de la Premier League après les éliminations samedi de Chelsea et Manchester City en 16e de finale de la Coupe d'Angleterre.

Le tenant du titre, classé 5e en championnat, est même pour l'instant le meilleur représentant de l'élite en 8e (14-15 février) puisque Southampton (3) est également passé à la trappe tandis que Manchester United (4) devra rejouer après son nul 0-0 chez le Petit Poucet Cambridge.

Instruits par ces mésaventures, les Gunners, qui peuvent déjà envisager de conserver leur couronne avec un tableau aussi dégagé, ont commencé fort et les choix tactiques d'Arsène Wenger ont été pleinement récompensés.

Le Français avait en effet choisi de reposer certains cadres pour relancer Walcott et Özil notamment. Grand bien lui en a pris puisque l'ailier anglais, victime d'une grave blessure en janvier 2014, a ouvert la marque dès la 2e minute à l'occasion de sa 2e titularisation seulement depuis un an.

Le meneur allemand, surnommé l'homme invisible par ses supporteurs, a ensuite fait le break (24) alors qu'il n'avait plus commencé de rencontre depuis le 5 octobre.

Incapable de garder ce niveau de concentration, Arsenal a toutefois relancé le match en encaissant deux buts ensuite, par O'Grady (50) et Baldock (75). Heureusement que Rosicky a aussi eu la bonne idée de placer une jolie reprise (59).

Les Londoniens se qualifient donc pour la 5e fois en autant de duels contre les Mouettes de Brighton, toujours 19e de D2 malgré leur bonne forme depuis l'arrivée de Chris Hughton en décembre. Les Gunners décrochent même une 4e victoire d'affilée, série inédite cette saison. Cela semblait pourtant dans leurs cordes de préserver leur cage inviolée pour la 1re fois depuis le déplacement à Southampton le 1er janvier (2-0).

Dans les autres matches du jour, la hiérarchie a également eu le dernier mot mais, là encore, elle a dû hausser la voix pour cela.

West Ham a en effet attendu la 81e minute et le 10e but de Sakho pour prendre le dessus sur Bristol (1-0), modeste pensionnaire du 3e étage.

Dominé en 1re période, Aston Villa, vainqueur de Bournemouth (2e div.) 2 à 1, a fait la différence à la reprise, grâce à sa recrue espagnole Gil (51). La pire attaque de Premier League, qui restait sur un but marqué en six matches, a même été inspirée d'en inscrire un second par Weimann (71), car son adversaire a réduit la marque par Wilson dans les arrêts de jeu (90), lui évitant ainsi un embarrassant match à rejouer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer