Plusieurs options en défense centrale

Le défenseur central Laurent Ciman (à droite) évolue... (PHOTO FRANÇOIS LENOIR, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le défenseur central Laurent Ciman (à droite) évolue en première ligue belge. L'Impact voudrait l'amener à Montréal, mais les négociations s'annoncent difficiles.

PHOTO FRANÇOIS LENOIR, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Désireux de recruter un défenseur central expérimenté dans les prochaines semaines, l'Impact explore actuellement plusieurs avenues différentes. Des contacts ont notamment été établis avec le Belge Laurent Ciman, dont le profil plaît énormément à l'Impact. Le joueur, un international de 29 ans qui évolue avec le Standard Liège, serait d'ailleurs tenté par l'aventure dans la MLS. Problème majeur, le contrat de Ciman ne se termine pas avant la fin de la saison 2016-2017.

L'Impact pourra-t-il, ou voudra-t-il, s'aligner sur les exigences du Standard, qui tient à son joueur, présent à la dernière Coupe du monde? Surtout que l'intérêt ne se limite pas à l'Impact. «Nous avons effectivement bien reçu une offre concrète en provenance de Suisse [le FC Sion], a révélé le conseiller sportif du Standard Axel Lawarée au quotidien Dernière Heure. Nous devrions recevoir d'autres offres pour Laurent. Il y a pas mal d'intérêt pour lui.» Pour l'homme aux neuf sélections, le défi est autant sportif qu'humain puisqu'il cherche également un cadre idéal pour sa jeune fille, atteinte d'autisme.

La piste Diego Novaretti se bute aux mêmes obstacles que celle de Ciman. Il y a bel et bien eu des discussions, mais l'Argentin, qui a bâti sa réputation dans le championnat mexicain, ne sera pas libre avant le mois de juin 2017. Si son salaire ne pose pas problème à l'Impact, un accord financier devra être trouvé avec la Lazio Rome. Novaretti serait aussi surveillé par plusieurs équipes européennes.

Au total, l'Impact n'a plus que trois défenseurs centraux dans sa ligne de mire. À défaut de faire avancer ce dossier d'ici le début du camp d'entraînement, le 23 janvier, le club espère que le temps jouera en sa faveur. «Les clubs européens attendent toujours la dernière minute du mercato pour voir quelle sera la meilleure offre, précise une source. On a bon espoir de pouvoir en mettre un sous contrat, mais on ne sait jamais dans ces situations-là.»

Lutte à trois

En attendant un possible renfort, l'Impact compte quatre défenseurs centraux sous contrat. Frank Klopas entamera le camp avec Bakary Soumare, Wandrille Lefèvre, Victor Cabrera et l'énigmatique Adrián López, gravement blessé à deux reprises depuis l'été 2013. Au besoin, d'autres éléments, comme Hassoun Camara ou Karl W. Ouimette, peuvent dépanner dans l'axe. Du lot, l'Argentin Cabrera, un espoir de River Plate, est certainement le plus intrigant. On le dit vif, doté d'une bonne vitesse et capable de rapidement fermer les espaces.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer