Griezmann charme l'Atletico et avertit Torres

L'Atletico Madrid a entamé 2015 par une victoire... (Photo Susana Vera, Reuters)

Agrandir

L'Atletico Madrid a entamé 2015 par une victoire samedi pour la 17e journée du Championnat d'Espagne

Photo Susana Vera, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

Antoine Griezmann, double buteur contre Levante (3-1), a permis à l'Atletico Madrid d'entamer 2015 par une victoire samedi pour la 17e journée du Championnat d'Espagne, un avertissement pour l'icône Fernando Torres, de retour au club, qui va devoir se battre pour jouer.

Sous les yeux de l'attaquant international espagnol, revenu cette semaine en prêt dans son club formateur et présent en tribune, l'Atletico s'est imposé grâce à deux coups de tête de Griezmann (18, 47). Nabil El Zhar a réduit la marque d'une frappe déviée (62) avant que Diego Godin ne scelle le score (82).

Les champions d'Espagne en titre reviennent provisoirement à une longueur du Real Madrid, leader (39 pts), et à hauteur du FC Barcelone (38 pts) au deuxième rang. Le Real se déplace dimanche après-midi à Valence (17h00), juste avant que le Barça ne défie la Real Sociedad en soirée (21h00).

Malgré le retour de Torres, prêté par l'AC Milan, le stade Vicente-Calderon semble s'être découvert un nouvel enfant chéri en la personne de Griezmann.

Le Français avait conclu 2014 sur un triplé contre l'Athletic Bilbao (4-1). Le petit attaquant (1,76 m) a débuté la nouvelle année sur les mêmes bases en ouvrant la marque d'une tête piquée, puis en récidivant du crâne sur un ballon repoussé par le gardien.

Semaine de tous les dangers

Soit ses septième et huitième buts en Liga cette saison qui fait de lui le meilleur réalisateur de l'«Atleti» en championnat devant le Croate Mario Mandzukic (6 buts).

Soit aussi la confirmation que le Français, après une adaptation difficile, est en train de donner raison à son entraîneur Diego Simeone qui souhaitait le voir devenir «un homme» sur le terrain.

Samedi, Griezmann a été étincelant: déviations, feintes, déboulés dans l'espace et même courses défensives, une performance complète.

«J'aime quand il revient défendre, quand il travaille, quand il combine avec ses partenaires et récupère des ballons qui nous permettent de mieux attaquer, s'est réjoui Simeone en conférence de presse. C'est comme cela qu'il va devenir un meilleur footballeur, beaucoup plus complet.»

Sa forme paraît de bon augure pour l'Atletico avant d'aborder une semaine de tous les dangers, avec une double confrontation contre le Real Madrid en huitièmes de finale de Coupe du Roi, entrecoupée d'un déplacement à Barcelone en Liga le week-end prochain.

Torres, non qualifié samedi, pourrait pour sa part faire son grand retour mercredi soir au stade Calderon face au Real. Mais il n'est pas dit qu'il soit titulaire, vu l'excellente passe de ses nouveaux partenaires d'attaque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer