Platini dément la «rumeur ridicule» sur le Picasso

Michel Platini... (Archives AP)

Agrandir

Michel Platini

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Michel Platini, président de l'UEFA, a indiqué à l'AFP dimanche que «les allégations du Sunday Times» étaient «totalement fictives», dénonçant la «rumeur ridicule» selon laquelle il aurait reçu un Picasso contre un vote pour le Mondial-2018 en Russie.

«J'aimerais préciser que les allégations du Sunday Times (de dimanche) sont totalement fictives et que ce journal reconnaît d'ailleurs lui-même ne détenir aucune preuve venant étayer cette rumeur ridicule», a expliqué le patron du foot européen à l'AFP.

«Cette affaire est maintenant entre les mains de mes conseillers juridiques pour d'éventuelles poursuites en diffamation», a poursuivi le président de l'UEFA.

Le Sunday Times, sans en apporter de preuve dans son article, prétend que «la Russie a fait du lobbying» pour obtenir «le soutien» de Platini, «en lui donnant un tableau qui serait attribué à Picasso».

Platini, président de l'UEFA, est également membre du comité exécutif de la FIFA et a été un des votants, à ce titre, pour les attributions des Mondiaux 2018 et 2022.

Les attributions, le même jour, le 2 décembre 2010, de ces Coupes du monde, en 2018 à la Russie et en 2022 au Qatar, n'ont cessé de faire couler de l'encre depuis, suscitant de nombreuses controverses.

Elles ont même conduit à une enquête interne de la FIFA menée par la commission d'éthique de cette instance.

Le quotidien allemand Die Welt avait lui fait entendre un son différent du Sunday Times en assurant jeudi que des investigations allaient concerner des personnes haut placées à la FIFA, mais pas Michel Platini, mis hors de cause selon le journal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer