Chelsea annule, Arsenal et MU s'accrochent

Diego Costa (19) tente d'échapper au défenseur Santiago... (PHOTO IAN MACNICOL, AFP)

Agrandir

Diego Costa (19) tente d'échapper au défenseur Santiago Vergini.

PHOTO IAN MACNICOL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea a rendu espoir à la concurrence en se faisant accrocher (0-0) par sa bête noire Sunderland samedi lors de la 13e journée du championnat d'Angleterre, qui a vu Arsenal gagner petit bras contre WBA (1-0) et ManU convaincre contre Hull (3-0).

Il y a donc bien quelque chose qui cloche entre les Blues et les Black Cats, dernière équipe à avoir dominé Chelsea puisqu'elle avait mis au printemps fin à 77 matchs d'invincibilité de Jose Mourinho à Stamford Bridge.

Ce 5e nul de Chelsea, en compagnie de 15 victoires, ne va toutefois pas dilapider la belle confiance du leader invaincu.

Avec 33 points, celui-ci peut même conserver son avance et changer de dauphin si Manchester City (3e avec 22 points) domine Southampton (2e avec 24 points) dimanche.

Dans un jour sans, les Londoniens sont tombés contre un adversaire qui n'a pas démérité puisque Santiago Vergini, comme Willian, a touché les montants. Mais après le 5-0 à Schalke, on attendait mieux des 11 joueurs qui avaient écoeuré WBA.

Rugueuse, l'équipe de Gus Poyet reste 13e après son 8e nul mais elle est la première à rendre muette l'attaque de Chelsea.

Par ricochets, ce résultat fait le jeu de Manchester United, 4e avec 22 points et 11 de moins que le leader, voire d'Arsenal qui grappille deux places et remonte au sixième rang (20 points).

Après deux défaites en Premier League synonymes de pire départ depuis 1982, les Gunners, qualifiés en huitièmes de finale de la C1 mercredi après leur belle victoire sur Dortmund (2-0), enchaînent un deuxième match sans but encaissé et repartent de l'avant.

Surprenant contre Arsenal il y a une semaine, MU a continué ses cachotteries en relançant Radamel Falcao devant et Marcos Rojo derrière, que personne n'attendait contre le 17e, Hull City.

Et les Red Devils ont dominé leur sujet avec plus de 75 % de possession de balle tout au long de la rencontre. Après l'ouverture du score de Chris Smalling (16), Wayne Rooney a fait le bris (42), inscrivant au passage son huitième but en neuf matchs.

Critiqué publiquement cette semaine par Louis van Gaal, son compatriote Robin Van Persie lui a répondu d'une frappe en pleine lucarne (66) avant d'être remplacé (70) par le buteur vedette colombien, Falcao.

À Anfield, Liverpool n'a pas cadré une seule frappe en première mi-temps contre Stoke (12e), mais a réussi à l'emporter sur le fil (1-0) grâce à une tête de Glen Johnson (85). Péniblement, les Reds renouent avec la victoire après trois défaites d'affilée, mais stagnent toujours dans le ventre mou (11e).

Arsenal a donc réussi lui à se replacer dans le peloton des poursuivants, mais n'a pas été beaucoup plus convaincant.

Laurent Koscielny et Olivier Giroud rétablis, Arsène Wenger les avait lancés d'entrée, pour muscler son attaque et renforcer sa défense.

Danny Welbeck (23) a célébré son but avec Olivier Giroud.... (PHOTO IAN KINGTON, AFP) - image 2.0

Agrandir

Danny Welbeck (23) a célébré son but avec Olivier Giroud.

PHOTO IAN KINGTON, AFP

Mais sa prise de risque n'a pas été immédiatement payante et son équipe a eu du déchet même si, avec Danny Welbeck, Alexis Sanchez et l'ex-Montpelliérain titularisés ensemble pour la première fois, elle a logiquement contrôlé les débats.

West Bromwich (14e) recule encore puisqu'il n'a pas réussi à décrocher sa deuxième victoire à domicile et n'a remporté qu'une seule de ses sept dernières rencontres.

Buteur de la tête (60) sur une percée de Santi Cazorla, Welbeck a en effet fini par inscrire son sixième but, le premier depuis sept matches.

Toujours incapables de finir sereinement, ses coéquipiers ont ensuite plié, mais la barre d'Emiliano Martinez s'est interposée entre Saldo Berahino et son huitième but (80).

Dans la bataille entre West Ham (5e) et Newcastle (8e) pour accéder au Top 5, les Londoniens ont décroché une victoire importante (1-0).

Moussa Sissoko exclu (76), les Magpies ont vu s'arrêter leur série de cinq victoires d'affilée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer