Le Canada met le cap vers le Panama

L'entraîneur-chef de l'équipe canadienne de soccer, Benito Floro.... (Photo Ronald Zak, archives AP)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'équipe canadienne de soccer, Benito Floro.

Photo Ronald Zak, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après une intense semaine d'entraînement à Orlando, le Canada a mis le cap vers le Panama afin d'y disputer son dernier match amical de l'année 2014, ce soir.

Contre un rival de la CONCACAF qui représente toujours un excellent défi, les Rouges tenteront d'engranger de l'expérience et de prouver que le classement de la FIFA ne reflète pas leur trajectoire actuelle. Après des premiers matchs pénibles sous Benito Floro, la 122e nation mondiale a récemment battu la Jamaïque (3-1), avant de s'incliner de justesse devant la Colombie (1-0).

En vue du match de ce soir, l'Espagnol a choisi un groupe composé de jeunes joueurs, mais aussi de quelques éléments habitués à ce type de rencontres en Amérique centrale. Patrice Bernier et Dwayne de Rosario entrent notamment dans cette deuxième catégorie. Les deux ont déjà vanté la méthode Floro.

«Benito est quelqu'un qui travaille les moindres détails, et je pense que les joueurs commencent vraiment à voir les résultats découlant de ses idées», a jugé le Torontois, hier, en conférence téléphonique.

Outre Bernier, trois joueurs de l'Impact ont passé la dernière semaine avec la sélection canadienne: Issey Nakajima-Farran, Karl W. Ouimette et Maxim Tissot.

Ce dernier a passé la majeure partie des entraînements au poste de milieu gauche avant de reculer en défense lors d'un match intraéquipe. S'il entre en jeu, il obtiendra sa première sélection.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer