Déluge de buts en Ligue des Champions

La Ligue des Champions a repris ses activités mardi en offrant une effusion de... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nesha Starcevic
Associated Press
Francfort

La Ligue des Champions a repris ses activités mardi en offrant une effusion de 40 buts, tandis que le Bayern de Munich enregistrait sa plus importante victoire à l'extérieur en humiliant l'AS Roma 7-1 et que Luiz Adriano contribuait cinq des sept buts du Chakhtior de Donetsk contre le BATE Borisov.

Chelsea n'a pas été en reste en rossant Maribor 6-0, mais Manchester City a poursuivi sa disette en laissant filer une avance de deux buts pour se contenter d'un match nul de 2-2 contre le CSKA Moscou. Manchester City n'a toujours pas de victoire en trois matchs de la Ligue des champions.

Schalke a aussi laissé filer une avance de deux buts avant d'inscrire le filet victorieux sur un penalty controversé dans les arrêts de jeu pour lui procurer un gain de 4-3 contre le Sporting du Portugal.

Neymar et Lionel Messi ont uni leurs efforts et donné une victoire de 3-1 au FC Barcelone contre l'Ajax d'Amsterdam. Le 69e filet de Messi en Ligue des Champions lui a permis de s'approcher à deux réussites du record de tous les temps détenu par Raul Gonzalez.

«Je suis satisfait de notre rendement, nous avons carrément dominé la première demie. Nous avons créé de nombreuses chances de marquer et aurions pu ajouter deux autres buts, a déclaré l'entraîneur-chef du Barça Luis Enrique. Nous aurions pu ajouter de la pression en deuxième demie. On doit jouer sans relâchement pendant 90 minutes.»

En contraste, le Paris Saint-Germain a arraché un court gain de 1-0 à l'APOEL de Nicosie.

Les cinq buts d'Adriano au Bélarus - dont deux sur des penalties - ont égalé le record établi par Messi contre le  Bayer Leverkusen en 2012.

Adriano est devenu le premier joueur à marquer quatre buts en première demie, et il a accompli l'exploit en 17 minutes. Il a rejoint Messi en touchant la cible sur un penalty en fin de match.

Le Chakhtior, qui a été contraint de déménager de Donetsk à cause de la guerre qui sévit entre le gouvernement ukrainien et les rebelles pro-russes, a égalé la plus importante victoire de son histoire à l'extérieur en Ligue des Champions. L'Olympique de Marseille avait aussi anéanti le MSK Zilina 7-0 en 2010.

La plus importante victoire de l'histoire de la Ligue des Champions s'était produite en 2007, lorsque le Liverpool avait rossé Besikstas 8-0. La défaite de 7-1 de l'AS Roma égale sa pire dans l'histoire de ce tournoi, encaissée contre le Manchester United en quarts de finale en 2007.

«C'est une anomalie, a dit l'entraîneur-chef du Bayern Josep Guardiola. Ce n'est pas normal de gagner 7-1.»

D'autre part, le réserviste Ricardo Quaresma a fait vibrer les cordages à la 79e minute pour propulser le FC Porto vers une victoire de 2-1 contre l'Athletic de Bilbao.

Il reste encore huit matchs à disputer en Ligue des Champions mercredi, et le record pour le nombre de buts marqués par phase hebdomadaire - 63, réalisé en lever de rideau du tournoi en 2000-01 - pourrait être surpassé.

Le Bayern trône au sommet du groupe E avec neuf points, soit cinq devant l'AS Roma. Manchester City a deux points, et le CSKA Moscou un seul.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer