• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Match Serbie-Albanie: l'UEFA lance une enquête disciplinaire 

Match Serbie-Albanie: l'UEFA lance une enquête disciplinaire

Plusieurs échauffourées entre partisans et joueurs ont éclaté... (Photo Marko Djurica, Reuters)

Agrandir

Plusieurs échauffourées entre partisans et joueurs ont éclaté après qu'un drone eut survolé le stade avec une bannière albanaise.

Photo Marko Djurica, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rob Harris
Associated Press
Londres

L'UEFA a décidé de lancer une enquête disciplinaire contre les fédérations serbe et albanaise de soccer au sujet des bagarres impliquant leurs joueurs et des partisans qui ont mené à l'abandon du match de qualifications en vue de l'Euro 2016 tenu à Belgrade.

Les actes de violence ont éclaté après qu'un drone portant une bannière albanaise eut survolé la surface de jeu pendant la première demie du match de mardi. Un joueur serbe a agrippé la bannière tandis que les Albanais ont tenté de la protéger. Le match a été stoppé avant la mi-temps dans le chaos total.

Le dossier a rapidement été étudié par l'UEFA mercredi, après que la fédération eut reçu les rapports des délégués, des officiels de la rencontre et des agents de sécurité.

Un porte-parole de l'UEFA, Pedro Pinto, a confirmé à l'Associated Press que des procédures seront intentées contre les deux fédérations nationales.

Les Serbes et les Albanais auront jusqu'à mercredi prochain pour répondre aux accusations. Les sanctions devraient être connues le lendemain. La Serbie pourrait devoir disputer son prochain match de qualifications à domicile, le 14 novembre, contre le Danemark, sans que ses partisans ne soient admis.

Le président de l'UEFA, le Français Michel Platini, s'est dit attristé par ces incidents violents.

«Le soccer doit rapprocher les gens et notre sport ne devrait pas être mêlé à la politique de quelque façon que ce soit, a déclaré Platini. Ce qui s'est passé (mardi) à Belgrade ne s'excuse pas.»

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a aussi condamné les gestes sur Twitter. «Le soccer ne devrait jamais être utilisé pour lancer des messages politiques. Je condamne fortement ce qui s'est produit à Belgrade, a-t-il écrit.

Les partisans de l'Albanie n'ont pas pu assister au match entre les deux rivaux des Balkans, dont les relations sont tumultueuses, surtout depuis que la province serbe du Kosovo, à population majoritairement albanaise, a déclaré son indépendence en 2008.

Mais ni la Serbie, ni l'Albanie n'a demandé à l'UEFA d'être séparée l'une de l'autre en matchs de qualifications, a indiqué Pinto, qui a aussi rappelé qu'il n'y a pas de conflit militaire entre les deux pays.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan, qui ont une dispute territoriale, sont séparés dans les tirages de l'UEFA depuis que leur match prévu de qualifications en vue de l'Euro 2008 a été annulé. L'Espagne refuse aussi de jouer contre le nouveau membre de l'UEFA, Gibraltar, dont elle ne reconnaît pas la souveraineté.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer