• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Coupe du monde féminine U-20: le Canada en quarts de finale 

Coupe du monde féminine U-20: le Canada en quarts de finale

L'équipe canadienne festoie après le seul but de... (Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'équipe canadienne festoie après le seul but de la rencontre marqué par Janine Beckie.

Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne

Après avoir disputé ses matchs à Toronto et à Montréal, la sélection canadienne des moins de 20 ans peut désormais poursuivre sa tournée à travers le pays. Grâce à une victoire aux dépens de la Corée du Nord (1 à 0), hier au Stade olympique, les joueuses en rouge ont conservé leur deuxième place et ainsi pris rendez-vous avec l'Allemagne en quarts de finale, samedi, à Edmonton. Un stade de la compétition que le Canada atteint pour la première fois depuis 2002, chez les moins de 20 ans.

Un but de Janine Beckie, marqué à la 65e minute, a scellé l'issue du match suivi par 13 031 spectateurs. La numéro 11 a conclu un centre de Nichelle Prince et une magnifique action lancée sur le côté droit par la Québécoise Amandine Pierre-Louis. Avec ce but, les Canadiennes se sont aussi prémunies contre un résultat qui leur aurait été défavorable dans l'autre du match du groupe. À Moncton, le Ghana, leur concurrent pour la deuxième place, a défait la Finlande par la marque de 2 à 1.

«Mon père m'a toujours dit qu'il fallait maîtriser son destin. C'est ce que l'on a fait sans en laisser la maîtrise à quelqu'un d'autre, s'est réjoui le sélectionneur Andrew Olivieri. Je suis fier de mes joueuses et du personnel au complet pour ce qui a été accompli pendant la préparation et pendant les 90 minutes. C'est une victoire capitale qui permettra aux joueuses de participer à un autre match important contre une autre excellente équipe.»

Après l'ouverture du score, les minutes ont été stressantes pour Olivieri et sa troupe face à des adversaires pourtant bien ancrées en tête du groupe A. Une égalisation nord-coréenne conjuguée à la victoire ghanéenne aurait été synonyme de cruelle élimination. Il n'y a cependant pas eu d'énormes menaces tandis que la gardienne Kailen Sheridan a su repousser les quelques tentatives et coups de pied arrêtés.

« e n'ai pas su, pendant le match, que le Ghana avait marqué un deuxième but, mais nous savions que nous devions conserver notre avance. Nous devions prendre les décisions pour assurer ce résultat, a expliqué Olivieri avant d'affiner son analyse de l'adversaire. La défense nord-coréenne a été bien organisée et elle a rendu les choses très difficiles. Elles ont joué avec un bloc très bas, ce qui nous a empêchés de trouver de l'espace derrière.»

Trois Québécoises étaient présentes sur le terrain en fin de rencontre, soit Kylie Davis, Pierre-Louis, ovationnée lors de son entrée en jeu, et Valérie Sanderson. Au coup de sifflet libérateur, elles ont rapidement été rejointes par leurs coéquipières près du but canadien tandis que Beckie, héroïne de la soirée, lançait un Oh my God ! bien senti. Avant de retourner au vestiaire, elles ont longuement salué la foule.

Pas de débuts difficiles, cette fois

En comparaison des deux premiers duels de la compétition, les Canadiennes n'ont pas répété leurs mauvais débuts de match. Contre le Ghana et la Finlande, elles avaient encaissé leurs trois buts avant la 22e minute. Il y avait donc une réelle volonté de ne pas suivre la même voie avant ce match décisif. Mais si la possession a été quasi égale, ce sont les Nord-Coréennes qui ont obtenu le plus de tirs et d'occasions dangereuses durant les 45 premières minutes. Sur l'une de ces tentatives, Ri Kyong Hyang a notamment obligé Sheridan à effectuer un bel arrêt. Trop brouillonnes en phase de possession et abusant des longs ballons, les Canadiennes ont timidement répliqué par un coup de tête pas assez appuyé de Sanderson, en fin de mi-temps. « La première mi-temps a été assez intense, mais en tant que défenseures, nous devions rester connectées, a souligné Kadeisha Buchanan, élue joueuse du match. Si nous y parvenions, rien ne pouvait nous mettre en difficulté. »

L'Allemagne et les États-Unis passent

L'Allemagne a assuré sa participation aux quarts de finale, hier au Stade olympique, en s'imposant 5-1 contre le Brésil lors de la dernière journée de la phase de groupe dans le groupe B. Sara Daebritz a réussi un tour du chapeau et Pauline Bremer, un doublé pour l'Allemagne. Carol a inscrit le seul but du Brésil. Pendant ce temps, à Moncton, les États-Unis ont vaincu la Chine 3-0 dans l'autre match du groupe B pour également se qualifier en vue de la phase éliminatoire. La dernière journée dans les groupes C et D aura lieu aujourd'hui.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer