Coupe du monde: les trois autres matchs du jour

Des amateurs brésiliens regardent un match à la... (Photo Silvia Izquierdo, AP)

Agrandir

Des amateurs brésiliens regardent un match à la télévision à Rio.

Photo Silvia Izquierdo, AP

Voici un avant-goût des trois autres trois affrontements de mardi à la Coupe du monde de soccer.

Costa Rica-Angleterre, à midi

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale, le Costa Rica est maintenant partagé entre deux concepts : remporter le groupe à tout prix ou laisser reposer quelques piliers contre l'Angleterre. L'un n'empêche pas l'autre, a répondu le sélectionneur Jorge Luis Pinto. « Nous avons plusieurs joueurs qui ont besoin de repos, mais ça ne veut pas dire que nous allons prendre ce dernier match de groupe à la légère. » Pour terminer en tête de ce groupe, un match nul serait suffisant. Même une défaite ferait le bonheur des « Ticos » en fonction du résultat entre l'Italie et l'Uruguay. Les Costa-Ricains ont maintenant l'objectif de franchir les huitièmes de finale, étape fatale de leurs prédécesseurs de 1990. À part sauver son honneur, l'Angleterre n'a plus d'objectif dans cette Coupe du monde. Roy Hodgson devrait ainsi effectuer une rotation permettant aux jeunes Luke Shaw, Jack Wilshere, Adam Lallana ou Ross Barkley de commencer le match. Frank Lampard devrait aussi se voir confier le brassard de capitaine, à la place de Steven Gerrard. Pour les deux hommes, cela ressemble à un « clap » de fin avec la sélection anglaise.

Japon-Colombie, à 16 h

L'enjeu est bien différent pour les deux pays. Tandis que la Colombie cherchera à confirmer sa première place, le Japon doit absolument l'emporter pour avoir un début de chance de qualification. Pour les Nippons aussi, cet effort pourrait être vain, en fonction du résultat de l'autre match du groupe. « Nous n'avons pas eu assez de vitesse, les joueurs ont joué avec le frein à main. Le problème est mental », a déploré Alberto Zaccheroni, alors que plusieurs de ses joueurs ont mis de l'avant « le manque d'idées ». Quoi qu'il en soit, ils devront retrouver des couleurs offensives contre un adversaire qui laissera aussi reposer quelques cadres. À noter que le jeu des « Cafeteros » a tendance à pencher à droite depuis le début du tournoi : 33 % de la possession a été obtenue ce côté, contre seulement 22 % sur l'autre flanc. L'axe est l'affaire de James Rodriguez, l'un des meilleurs joueurs de ce Mondial.

Grèce-Côte d'Ivoire, à 16 h

Il est toujours périlleux d'écarter la Grèce des débats. Malgré un seul point en deux matchs et le coup de la panne en attaque, elle possède l'expérience des matchs décisifs. Pour se qualifier, il lui faudrait battre la Côte d'Ivoire et espérer que le Japon ne l'emporte pas largement contre la Colombie. Il lui faudra surtout retrouver un esprit de groupe après quelques altercations lors des entraînements. Du côté ivoirien, le cas de Didier Drogba suscite autant de polémiques. Le joueur a lui-même déclaré qu'il voulait en finir avec les questions personnelles pour se concentrer sur l'équipe. Peu importe la condition physique de l'ex-joueur de Galatasaray, ce cas viendra hanter le sélectionneur Sabri Lamouchi si les Éléphants n'atteignent pas les huitièmes. Avec Drogba sur le banc et Yaya Touré pas à son niveau de Manchester City, Gervinho a encore montré de très belles choses sur son côté gauche. Par ailleurs, il a déjà décidé que les primes touchées par les joueurs ivoiriens seraient doublées en cas de qualification.




la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer