Violence au Brésil: la FIFA se fait rassurante

Le stade de Cuiaba.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Le stade de Cuiaba.

PHOTO REUTERS

Agence France-Presse
RIO DE JANEIRO, Brésil

Le secrétaire général de la FIFA a déclaré qu'il n'y a pas un pays sur Terre qui soit sécuritaire à 100 % où la Coupe du monde de football pourrait être organisée sans aucun risque de manifestation violente.

C'est en ces termes que Jérôme Valcke a minimisé les récents événements violents qui ont secoué Rio de Janeiro, qualifiant les affrontements dans la nuit de mardi à mercredi entre les forces policières et les habitants des favelas de «tristes».

Valcke a toutefois voulu se faire rassurant en précisant que ces événements ne menacent pas de perturber la tenue du tournoi en sol brésilien, du 12 juin au 13 juillet.

Les émeutes ont été déclenchées dans une favela située entre les plages Copacabana et Ipanema après que le corps d'un jeune homme eut été retrouvé. Un autre homme a été tué par balles dans les événements qui ont suivi.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer