L'Impact confiant de rebondir

De retour après une suspension de trois matchs,... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

De retour après une suspension de trois matchs, Marco Di Vaio risque fort de remplacer Andrew Wenger.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec Marco Di Vaio et, probablement, un nouveau quatuor défensif, l'Impact espère récolter ses premiers points de la saison à Philadelphie, cet après-midi (16h). Malgré un début de campagne difficile, les Montréalais assurent que leur moral est toujours bon

Pas de panique

En 2011 avec Chivas USA, Heath Pearce avait attendu six matchs avant de remporter une première victoire. Le Fire de Chicago de 2013, entraîné par Frank Klopas, n'avait récolté qu'un maigre petit point après quatre rencontres. Les deux hommes se sont dits rassurés par l'ambiance qui règne dans le vestiaire montréalais, malgré les résultats défavorables. «J'ai déjà été dans une telle situation ailleurs et constaté un changement d'attitude. Cela peut devenir sombre et négatif alors qu'ici, nous restons positifs et optimistes», a estimé le défenseur. «Nous avons une équipe qui travaille bien et qui garde un bel esprit, a ajouté l'entraîneur montréalais. Si l'attitude est bonne et que nous continuons à travailler de la bonne manière, ces épisodes négatifs disparaîtront.»

Des changements à Philadelphie

Les deux années consécutives sans participer aux séries ont poussé l'Union à revoir son effectif, cet hiver. Malgré l'arrivée d'Austin Berry en défense centrale, le milieu de terrain est le secteur qui a le plus changé au cours de l'hiver. Derrière Jack McInerney, le trident comprend notamment Vincent Nogueira au centre et Cristian Maidana, à gauche. Après trois matchs, l'identité de cette équipe reste à polir. «Tu ne sais pas ce que tu vas avoir. Est-ce qu'ils vont presser haut, attendre dans leur camp pour nous contrer ou vouloir la possession, s'est interrogé Troy Perkins. Nous devons jouer en les forçant à s'adapter à notre plan de match.»

Les débuts d'Heath Pearce?

Après l'avoir remplacé, en deuxième mi-temps, dimanche, Pearce pourrait-il être titularisé aux dépens de Jeb Brovsky? Le courageux numéro 5, qui a subi une blessure à un bien mauvais moment durant le camp d'entraînement connaît un début de saison en deçà des attentes. Pearce, de son côté, a avoué ne plus penser à sa hanche, ce qui avait empoissonné ses dernières années à New York. «Je me sens bien, je me sens en pleine forme et cela a été un long processus avant d'en arriver là. Espérons qu'il n'y ait plus de travail physique en solitaire pour moi», a expliqué le latéral gauche. En 21 minutes contre Seattle, il a notamment adressé plusieurs bons centres.

Besoin de points

Vu de Philadelphie, l'Impact est perçu comme une équipe motivée qui voudra démontrer qu'elle mérite mieux que le chiffre 0 dans la colonne des points. «Ils ont, en quelque sorte, le même alignement que l'an dernier, donc, ils vont être compétitifs sur le long terme, a annoncé l'entraîneur de l'Union, John Hackworth. En ce moment, les résultats ne sont évidemment pas de leur côté.» Si le début d'année de l'adversaire montréalais est plus stable - quatre points en trois matchs -, les erreurs défensives ont été visibles sur coup de pied arrêté ou dans le pressing. «Nous sentons que nous aurions dû récolter des points le week-end dernier, a ajouté Hackworth. Nous sommes super motivés d'être de retour à domicile.»




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer