Dernière ligne droite pour l'Impact

L'Impact a dévoilé hier une nouvelle version de... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

L'Impact a dévoilé hier une nouvelle version de son maillot primaire, que porte ici le capitaine de l'équipe Patrice Bernier.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Impact a entrepris la dernière ligne droite de son camp en retrouvant le terrain synthétique du Complexe sportif Marie-Victorin, hier. À quelques jours du premier match de l'année, à Dallas, les dossiers chauds ne manquent pas.

De bons mots pour Pearce

Après avoir rejoint l'équipe à Orlando, Heath Pearce a disputé son premier entraînement à Montréal. S'il n'est pas encore officiellement sous contrat, un dénouement positif devrait survenir au cours des prochains jours.

«C'est un joueur intelligent avec un bon CV. Il a joué en Allemagne et il a aussi énormément d'expérience dans cette ligue», a commenté Troy Perkins qui avait côtoyé Pearce avec la sélection américaine.

Sans contrat depuis la fin de la dernière saison, le latéral de 29 ans s'est remis d'une chirurgie à la hanche en s'entraînant à Dallas, au Michael Johnson Performance Center. Il n'a jamais craint de se retrouver sans équipe.

«Je n'ai pas été inquiet, car je prenais soin de moi et je faisais le travail nécessaire pour être prêt si une bonne offre se présentait», a souligné l'ancien joueur des Red Bulls de New York.

***

Quelques points d'interrogation

Frank Klopas a été catégorique: Patrice Bernier ne sera pas prêt à jouer pendant 90 minutes à Dallas, samedi. Bernier, qui a disputé un peu plus d'une heure de jeu durant la Classique Disney, pourrait toutefois entrer en cours de match.

«Il a raté de nombreuses portions du camp et, maintenant, nous devons bien gérer son cas, a expliqué l'entraîneur. Nous devons le pousser à l'entraînement chaque jour pour qu'il atteigne le même niveau que ses coéquipiers.»

Jeb Brovsky a aussi accéléré la cadence, hier, mais il semble peu probable que Klopas l'aligne d'entrée de jeu, samedi. Surtout que Dallas possède des joueurs de couloir extrêmement dangereux, a rappelé l'entraîneur montréalais.

Finalement, Adrian Lopez ne devrait pas retrouver ses coéquipiers avant un autre mois. Opéré à un genou au mois de septembre, le défenseur central espagnol poursuit désormais sa rééducation à Montréal après plusieurs mois passés à Barcelone.

***

L'excitation monte

L'Impact tiendra son dernier entraînement au Complexe sportif Marie-Victorin, aujourd'hui, avant de s'envoler demain vers le Texas. L'excitation monte petit à petit, même si les derniers entraînements serviront à faire les derniers réglages.

«Il y a toujours des choses à peaufiner, mais les gars ont travaillé fort et ils ont couru beaucoup, a indiqué Bernier. Ceux qui ont joué la majorité des minutes sont prêts, même s'il y a des petits trucs à rectifier. Dans l'attitude et dans les duels, on sent que les joueurs se préparent vraiment pour les matchs.»

Il reste également à l'Impact à se préparer en fonction des forces et des faiblesses de son premier adversaire. En ce sens, le camp en Floride a permis de constater que Klopas donnait des consignes très strictes et précises à chacun de ses joueurs.

***

Au dernier rang, selon la MLS

Selon un état des forces publié sur le site officiel de la MLS, hier, l'Impact est le grand perdant de la saison morte et de la présaison. Les Montréalais y sont classés au dernier rang, derrière Chivas USA. La réaction de l'Impact a alterné entre l'indifférence et l'incompréhension.

«L'an dernier, ils nous avaient mis quatorzièmes alors que l'on avait été premiers (au classement général) pendant 25 jours. Il faut bien qu'ils mettent quelque chose sur leur site web», a philosophé Bernier.

La riposte la plus cinglante est cependant venue de la bouche de Perkins, qui a parlé de «manque de respect». «Que la ligue nous mette en bas de cette liste est comme une claque en plein visage. Mais je la prendrais chaque jour, car s'ils pensent cela de nous, nous allons leur montrer qu'ils ont tort.»

***

Un nouveau maillot

L'Impact a dévoilé, hier à l'Olympia, une nouvelle version de son maillot primaire devant plusieurs centaines de partisans.

Peu de changements sont toutefois visibles sur le chandail de couleur bleue. La principale modification concerne la croix en relief, inspirée de celle du mont Royal, qui a été déplacée du centre à la gauche du maillot. Une fleur de lys est également visible sur le devant de ce nouveau chandail.

Enfin, la devise des Ultras, «Toujours Fidèles», a été ajoutée à l'intérieur de l'encolure. L'Impact est l'un des 17 clubs de la MLS à avoir dévoilé un nouveau chandail, cette semaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer