Matteo Ferrari espère du renfort

Du haut de ses 34 ans, Matteo Ferrari... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Du haut de ses 34 ans, Matteo Ferrari est devenu le doyen de la défense montréalaise en raison de la retraite d'Alessandro Nesta.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ligne droite est toujours le plus court chemin. Fidèle à cette philosophie, Matteo Ferrari n'a pas pris de détour pour qualifier l'absence de recrutement de l'Impact depuis la fin de la saison 2013. Selon lui, l'équipe actuelle n'est pas «aussi bonne qu'avant» puisque la perte de plusieurs joueurs clés n'a pas été compensée jusqu'ici.

Par extension, l'expérience n'est plus aussi répandue au sein de l'effectif même si les joueurs ont l'avantage de mieux se connaître.

«L'an dernier, nous avions des joueurs clés qui ne sont plus là, en 2014. On parle d'Alessandro Nesta, mais il y a d'autres noms aussi. Il y a beaucoup de jeunes joueurs, et je suis heureux de ça. S'ils peuvent apporter beaucoup d'énergie, seront-ils prêts à faire face à la situation dans les moments difficiles ou à l'approche de séries? Peut-être que oui, je ne sais pas.

«Je connais le président et je sais qu'il fait tout en son pouvoir pour améliorer l'équipe. Puis, le marché des transferts est encore ouvert et tout peut arriver», a-t-il nuancé.

Du haut de ses 34 ans, Ferrari est devenu le doyen de la défense montréalaise en raison de la retraite de Nesta. En plus de la perte intrinsèque du champion du monde, il devra s'adapter à un nouveau partenaire en défense centrale.

Les historiens se rappelleront que lui et Tyson Wahl avaient formé la première charnière montréalaise, en mars 2012. Depuis, il a multiplié les partenaires au gré des suspensions et des blessures. Difficile de s'y retrouver?

«Ce n'est pas facile parce que tous les joueurs ont leur propre façon de jouer. Chaque fois, tu dois savoir quelles sont les forces et les faiblesses de ton partenaire et lui fait pareil avec toi. Il faut trouver un équilibre», analyse-t-il.

Nelson Rivas formera sans doute la paire avec... (Photo Marco Campanozzi, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Nelson Rivas formera sans doute la paire avec Matteo Ferrari en défense centrale cette saison.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Complémentaire

Si tout se déroule comme prévu, Nelson Rivas sera le deuxième défenseur central montréalais lorsque la saison débutera à Dallas, le 8 mars. Avant l'élimination à Houston, en novembre, les deux hommes n'avaient amorcé que quatre rencontres ensemble, dans l'axe.

L'Italien croit que le duo peut parfaitement se compléter, même si Rivas possède des caractéristiques bien différentes de celles de Nesta.

«Nesta est Nesta, même si ce n'était pas le joueur que nous connaissions lors de sa carrière en Europe. S'il était toujours bon, il lui manquait par exemple l'aspect physique. Nelson n'est pas aussi expérimenté, mais il est physique, rapide, puissant et il est bon avec le ballon. Je crois que nous pouvons former une bonne paire», a estimé Ferrari.

Rivas est d'ailleurs l'objet de toutes les attentions de la part de l'encadrement de l'Impact. Celui qui a raté toute la saison 2013 devrait bénéficier d'un programme spécialisé avec des charges de travail moins lourdes que celles de ses coéquipiers.

«Je sais qu'il y a un plan afin qu'il ne travaille que trois jours suivis d'une journée de repos, a expliqué l'entraîneur adjoint, Mauro Biello. Durant la saison morte, on a examiné la façon dont on allait travailler avec lui et, jusque là, ça va bien. Il a aussi travaillé à Montréal, avec (le préparateur physique) Paolo Pacione pendant les Fêtes.»

Entraînement écourté pour Bernier

Après plusieurs tours de terrain, en première moitié de séance, Patrice Bernier a reçu quelques traitements à son genou droit avant de retourner au vestiaire. Pas d'inquiétude, a tenu à rassurer Biello au terme de la séance d'une heure quarante-cinq minutes. «C'est normal avec sa petite chirurgie qu'il a eue au cours de l'hiver. On va prendre notre temps avec lui pour le ramener au jeu tranquillement.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer