• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Bayern réalise le triplé en remportant la Coupe d'Allemagne 

Le Bayern réalise le triplé en remportant la Coupe d'Allemagne

Arjen Robben et Mario Gomez.... (Photo Johannes Eisele, Agence France-Presse)

Agrandir

Arjen Robben et Mario Gomez.

Photo Johannes Eisele, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Berlin

Une semaine après son triomphe européen à Wembley, le Bayern Munich a complété un triplé historique en ajoutant la Coupe d'Allemagne au titre national grâce à une victoire (3-2) sur Stuttgart en finale, samedi au stade olympique de Berlin.

Historique! Le Bayern Munich est devenu le premier club allemand à remporter les trois trophées durant la même saison, le 7e sur la scène européenne après notamment Manchester United (1999), Barcelone (2009) et l'Inter Milan (2010).

Non sans avoir tremblé en fin de partie, lorsqu'un doublé de Martin Harnik (71, 80) réduisait le net avantage acquis par les Bavarois grâce aux buts de Thomas Müller (37 s.p.) et Mario Gomez (48, 61)...

Depuis la victoire en Supercoupe sur Dortmund en août, le Bayern aura tout balayé sur son passage, ne concédant que trois défaites en 53 matches toutes compétitions confondues, dans sa quête du 23e titre national (avec 25 records à la clé!), du 4e titre européen et désormais d'une 16e Coupe d'Allemagne.

Franck Ribéry et compagnie ont ainsi complété un fabuleux cadeau d'adieux au coach Jupp Heynckes pour sa dernière apparition sur le banc bavarois avant de passer le témoin à l'ex-guide du Barça, Pep Guardiola.

À 30 ans, le Français a bouclé la saison la plus aboutie de sa carrière avant probablement de prolonger son contrat avec la maison bavaroise qu'il a rejoint en 2007.

Final très chaud

Agressif, Stuttgart a fait douter et même trembler en début de rencontre un Bayern privé de ses Brésiliens Dante et Luiz Gustavo, contraignant même Manuel Neuer à sauver sur sa ligne (22e).

Jusqu'au penalty obtenu par Philipp Lahm et transformé par Müller (37), son 25e but de la saison toutes compétitions confondues, mettant le géant bavarois sur la voie du triplé avant la pause.

Titularisé face à son ancien club à la pointe de l'attaque, Gomez justifiait la confiance de Heynckes: en doublant la mise (48) sur un centre de Lahm puis en s'offrant le doublé sur un centre de Müller (61), avant de céder sa place à Mario Mandzukic.

La messe était dite. Pas tout à fait puisque Harnik redonnait espoir aux fans souabes: en réduisant la marque à la 71e minute (3-1) puis, après une frappe du Japonais Okazaki renvoyée par le montant, en trompant en deux temps Neuer (80, 3-2).

Mais le miracle espéré par le coach Bruno Labbadia n'avait pas lieu. Le Bayern ne lâchait plus son avantage, grâce notamment à un Neuer excellent sur sa ligne jusqu'au terme des quatre minutes de temps additionnel..

Après un parcours sans éclat en championnat (12e), Stuttgart pouvait se consoler d'une place en Europa League assurée par sa présence en finale.

Après une nuit de festivités berlinoises, le Bayern devait quitter la capitale dimanche à la mi-journée pour rejoindre Munich où sont programmées les célébrations avec une parade dans un bus à impériale jusqu'au balcon de la mairie où il a déjà brandi le Schale. Seule ombre au tableau: la pluie et des températures fraiches...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer