L'Impact fait le plein de milieux de terrain

Blake Smith, le premier choix de l'Impact au... (Photo fournie par la MLS)

Agrandir

Blake Smith, le premier choix de l'Impact au repêchage de la MLS.

Photo fournie par la MLS

Partager

Sur le même thème

L'Impact a fait le plein de milieux de terrain, jeudi, lors du deuxième repêchage de son histoire, dans la MLS. Trois de ses quatre choix ont ainsi été utilisés pour renforcer ce secteur de jeu tandis que la dernière carte a été abattue afin de mettre le grappin sur un gardien de but, Brad Stuver.

Si cette sélection a semblé surprendre le gardien lui-même, le choix de Blake Smith, au huitième rang, s'inscrit dans une logique énoncée par le club depuis la conclusion de la dernière saison. L'Impact cherchait des joueurs de couloir? Il l'a obtenu en Smith, un gaucher de 22 ans, qui peut évoluer autant sur le côté gauche que droit. Dribbleur, excellent dans les petits espaces, ce partisan d'Arsenal a délivré 13 passes décisives en 2012 après une saison 2011 durant laquelle il a inscrit 10 buts.

Lors du camp d'évaluation, Smith, a été le seul joueur à se classer dans le top-5 des exercices de rapidité, d'agilité et de puissance. L'Impact a néanmoins indiqué qu'il suivait le natif de Boerne, au Texas, depuis un certain temps déjà. «Nous aimons ses habiletés techniques et la qualité de ses centres, a commenté le directeur sportif Nick De Santis, au terme du repêchage. C'est un joueur qui sait se trouver de l'espace, soit en un contre un, soit quand il revient dans l'axe pour chercher le ballon et faire des passes décisives.»

Avec son deuxième choix de première ronde, le 18e, l'Impact a créé une certaine surprise en misant sur Fernando Monge. Aucun site spécialisé n'avait envisagé que le nom du joueur californien soit prononcé, jeudi. «Il peut jouer comme deuxième attaquant, soit comme milieu offensif, a révélé De Santis tout en vantant ses qualités techniques et son jeu de passes près du but adverse.

La recherche de joueurs techniques («Ils ont tous une bonne lecture de jeu», selon De Santis) a donc été le fil conducteur du repêchage montréalais. C'est ainsi que la direction de l'Impact a opté pour Paolo DelPiccolo avec le 32e choix de la journée. Absent du camp d'évaluation, le milieu central effectue actuellement un essai avec l'Eintracht Francfort - le club d'Olivier Occéan -, en Allemagne.

Même si l'Impact ne devrait pas l'accueillir, la semaine prochaine, pour le début du camp d'entraînement, les commentaires glanés ici et là ont convaincu De Santis. «C'est un joueur qui est très bien techniquement, qui couvre beaucoup de terrain et qui a une bonne compréhension du jeu», a-t-il analysé.

Stuver, finalement, a été l'un des deux gardiens à grimper sur la scène du Centre des conventions d'Indianapolis. Il devient un autre jeune protagoniste à aspirer au poste de troisième gardien du club. À l'interne, Maxime Crépeau est le candidat le plus sérieux. «Cette année, il (Crépeau) va être avec l'équipe des moins de 20 ans et on espère qu'ils vont se qualifier pour le Mondial, a rappelé De Santis. Il y a donc une possibilité de le perdre pour un certain temps et c'était à nous d'aller chercher un troisième gardien.»

Farrell, premier de classe

Sans surprise, le défenseur Andrew Farrell et le meneur de jeu Carlos Alvarez ont été repêchés aux deux premiers rangs, respectivement par le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et Chivas USA. Kyle Bekker, publiquement convoité par l'Impact, a complété le podium de ce repêchage 2013 en enfilant une écharpe aux couleurs du Toronto FC.

Tel qu'annoncé la veille, De Santis a tenté de mettre la main sur l'un des quatre premiers rangs afin d'être certain d'enrôler le membre de la sélection canadienne des moins de 23 ans. «On est déçus (de ne pas l'avoir repêché) parce que nous avons tout essayé pour améliorer notre position. Mais Smith était notre deuxième choix.»

* * *

En quête d'un troisième canadien

À l'heure actuelle, l'Impact ne compte que deux joueurs canadiens en ses rangs, soit un de moins que le quota stipulé dans les règlements de la MLS. Le Toronto FC a, il est vrai, réduit le vivier disponible, jeudi, en repêchant le milieu Kyle Bekker et l'attaquant Emery Welshman. Du coup, l'Impact pourrait se tourner vers son Académie pour dénicher le troisième élément canadien.

«Plusieurs joueurs de l'Académie seront présents au camp d'entraînement, comme Wandrille Lefèvre ou Maxim Tissot, a annoncé Nick De Santis. Ils auront donc l'occasion de se battre pour devenir le troisième canadien dans l'équipe.»

«C'est sûr que certains joueurs qui sont allés en stage en Italie sont proches du groupe professionnel, a ajouté l'entraîneur adjoint et Directeur de l'Académie, Philippe Eullaffroy. Est-ce que sera dès le début de l'année, au cours de la saison ou l'an prochain? Seuls les jeunes le savent dans leurs jambes et leurs têtes.»

> Réagissez sur le blogue de soccer de Pascal Milano

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • L'Impact perd un joueur repêché

    Impact

    L'Impact perd un joueur repêché

    Le milieu de terrain Paolo Del Piccolo, qui a été repêché par l'Impact au deuxième tour du Super Draft de jeudi dernier, a convaincu les dirigeants... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer