L'écart United-City se resserre, Chelsea prospère

Patrice Evra a marqué le seul but de... (Photo : Jon Super, AP)

Agrandir

Patrice Evra a marqué le seul but de ManU contre Swansea.

Photo : Jon Super, AP

Partager

Agence France-Presse
Londres

Manchester United, tenu en échec 1-1 à Swansea malgré une nette domination, a redonné involontairement espoir à son dauphin Manchester City qui n'a plus que quatre points de retard sur le leader après la 18e journée du Championnat conclue dimanche par le carton de Chelsea contre Aston Villa (8-0).

Vainqueur de ses cinq derniers matches avant d'arriver à Swansea, 11e et battu lors de ses deux rencontres précédentes de Premier League, United ne s'attendait pas à trouver sur sa route une équipe très joueuse avec un gardien au meilleur de sa forme. Les hommes de Michael Laudrup ont ainsi contraint les leaders du championnat à leur premier nul de la saison. Mais Sir Alex Ferguson est surtout très remonté contre le corps arbitral qui n'a pas exclu Ashley Williams après une action qui aurait pu «briser la nuque» de son attaquant néerlandais.

«Robin van Persie a de la chance d'être en vie, a fulminé le technicien écossais. C'était l'une des choses les plus dangereuses que j'ai vues sur un terrain de football depuis de nombreuses années. C'était un geste scandaleux de leur joueur qui devrait être puni par la FA (Fédération anglaise). C'était délibéré et juste devant l'arbitre!»

Williams s'est défendu en assurant que c'était un accident: «J'ai juste dégagé le ballon et malheureusement je l'ai touché à la tête».

Après ce match nul, Manchester City revient en jeu avant les deux dernières rencontres de l'année. United recevra Newcastle et West Bromwich Albion, tandis que les hommes de Roberto Mancini se déplaceront à Sunderland et Norwich.

Chelsea cartonne

Chelsea, défait (1-0) en finale du Mondial des clubs contre les Brésiliens de Corinthians le week-end dernier, a rapidement tourné la page. Vainqueurs à Leeds (5-1) en Coupe de la Ligue mercredi, les hommes de Rafael Benitez ont atomisé Aston Villa (8-0) dimanche pour remonter à la 3e place du classement, à 11 points des Red Devils et à 7 longueurs des Citizens, mais avec un match de moins.

Contre les «Villains», Chelsea a rapidement plié la rencontre avec un but de Torres (son 7e lors de ses 6 derniers matches) dès la 3e minute. Puis David Luiz (29) et Ivanovic (34) ont corsé l'addition.

Lampard, pour sa 500e titularisation, a ajouté un nouveau but d'une superbe frappe en demi-volée (59), peu avant de sortir ovationné. Le match a ensuite tourné au cauchemar pour Aston Villa, qui a encaissé quatre nouveaux buts par Ramirez (75, 90+1), Oscar (79 s.p.) et Hazard (83).

Tout en soignant leur différence de buts (+19), les joueurs de Chelsea ont offert à Rafael Benitez sa première victoire à Stamford Bridge en Premier League depuis son arrivée fin novembre.

Arsenal remonte

Samedi, Arsenal a remporté difficilement à Wigan (1-0) sa troisième victoire consécutive en Premier League grâce à un pénalty d'Arteta. Ce succès avait permis aux Gunners de remonter provisoirement à la 3e place. Après la victoire de Chelsea dimanche, les hommes d'Arsène Wenger pointent désormais au quatrième rang mais a respectivement 13 et 9 points de Manchester United et Manchester City.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer