Luiz Felipe Scolari nommé sélectionneur du Brésil

Luiz Felipe Scolari est de retour à la... (Photo: AFP)

Agrandir

Luiz Felipe Scolari est de retour à la tête de la sélection nationale du Brésil, 10 ans après l'avoir menée à la conquête de la Coupe du monde en 2002.

Photo: AFP

Partager

Tales Azzoni
Associated Press
Sao Paulo, Brésil

De retour à la tête de la sélection nationale du Brésil, Luiz Felipe Scolari a déclaré jeudi que le seul résultat acceptable à la Coupe du monde de 2014 sera la victoire en finale - faute de quoi il faudra considérer qu'il s'agit d'un échec.

La fédération de soccer du Brésil a embauché Scolari au poste de sélectionneur jusqu'à l'issue de la Coupe du monde, qui sera disputée au Brésil. Scolari est donc de retour à la barre de l'équipe 10 ans après l'avoir menée à la conquête de la Coupe du monde en 2002. Il remplace Mano Menezes, qui a été congédié la semaine dernière parce que la fédération n'aimait pas son approche.

«Il faut que ce soit clair pour tous les Brésiliens: nous avons l'obligation de remporter le titre. Nous jouerons devant nos partisans, a souligné Scolari. Nous ne sommes pas les favoris présentement, mais nous travaillerons avec acharnement pour nous assurer que nous le serons pendant le tournoi. Un pays qui a cinq titres mondiaux ne jouera pas en espérant terminer deuxième, troisième ou quatrième.»

L'ancien entraîneur de Chelsea et de la sélection du Portugal, qui était sans emploi depuis qu'il a quitté le club brésilien Palmeiras, a mené le Brésil à son cinquième et plus récent titre à la Coupe du monde de 2002 disputée en Corée du Sud et au Japon.

«C'est avec un sentiment de grande satisfaction que je reviens travailler pour le Brésil dans le cadre d'un grand projet comme celui-ci, à l'approche de la Coupe du monde de 2014», a déclaré Scolari.

Les amateurs souhaitaient le retour du populaire Scolari depuis le départ de Menezes, un pilote très critiqué. Des partisans ont même scandé le nom de Scolari lors de récents matchs que l'équipe nationale a disputés au Brésil.

«Nous avons pris cette décision en pensant à ce qui est le mieux pour le soccer brésilien, et en pensant aux partisans, a indiqué le président de la fédération brésilienne Jose Maria Marin. Nous plaçons le destin de l'équipe nationale dans les mains d'un homme compétent à l'approche de la Coupe des Confédérations, qui aura lieu l'an prochain, et de la Coupe du monde, qui est notre objectif premier.»

L'annonce permettra au Brésil d'avoir un sélectionneur en place au moment du tirage au sort de la Coupe des Confédérations, qui aura lieu samedi. C'est alors que les membres de la sélection brésilienne apprendront quelle équipe ils affronteront lors du match d'ouverture du tournoi, au mois de juin prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer