L'Impact en quête d'une 6e victoire de suite

À égalité de points avec le Crew, Montréal... (Photo : Olivier Jean, Reuters)

Agrandir

À égalité de points avec le Crew, Montréal a cependant disputé trois matchs de plus. «Avec 39 points, on est d'habitude dans une situation confortable pour participer aux séries. Nous devons continuer à aller de l'avant», a déclaré le capitaine de l'Impact, Davy Arnaud.

Photo : Olivier Jean, Reuters

Partager

L'Impact n'a pas le monopole du recrutement estival intéressant dans la MLS. Tandis que Montréal a activé ses réseaux en Italie, le Crew de Columbus a poursuivi sa tradition latino-américaine avec les arrivées de Jairo Arrieta et de Federico Higuain, le frère aîné de Gonzalo (Real Madrid). Voilà deux des éléments à surveiller pour le onze montréalais, ce soir à 19 h 30 en Ohio, dans le cadre d'un match capital dans l'optique des séries.

>>>Discutez de l'actualité du soccer sur le blogue de Pascal Milano

>>>Classement de la MLS

En neuf rencontres, le Costa-Ricain Arrieta a inscrit cinq buts dont deux doublés contre Kansas City et la Nouvelle-Angleterre. Le joueur désigné argentin Higuain est devenu encore plus indispensable avec trois buts et quatre passes décisives lors des quatre derniers matchs seulement.

Longtemps champion des petits résultats cette saison, le Crew dispose désormais de formidables armes offensives et d'un état d'esprit qui lui a permis de combler deux déficits lors de ses deux derniers matchs.

Tout en essayant de conserver la même recette gagnante que lors des cinq derniers matchs, l'Impact aura particulièrement à l'oeil la paire d'attaquants.

«Peu importe le match, nous ne nous éloignons jamais des éléments qui nous ont permis de gagner. Mais c'est également important d'identifier les forces de l'adversaire et leurs particularités afin de nous ajuster un peu, a indiqué l'entraîneur montréalais. Au sein du Crew, Higuain aime revenir en arrière chercher le ballon. Dans leurs récents résultats, Arrieta et Eddie Gaven ont également joué des rôles importants.»

Comme la semaine dernière contre le DC United, le onze montréalais va croiser un adversaire qui se retrouve au coeur d'une séquence infernale. Depuis la mi-août, le Crew a disputé en moyenne un match tous les trois jours, dont un déplacement à Philadelphie, mercredi.

Loin de souffrir de la situation, l'équipe entraînée par Robert Warzycha a d'abord obtenu deux verdicts nuls avant de remporter ses trois derniers matchs. Le recrutement est évidemment une explication de ce bon passage, mais la mort du jeune milieu de terrain Kirk Urso, le 5 août, a également unifié le groupe.

Pour enrayer la machine jaune et noire, l'Impact a promis de démarrer la rencontre en affichant un rythme très soutenu. «Nous devrons les tester physiquement en jouant avec un tempo élevé et voir comment ils vont s'ajuster. Mais nous ne sommes pas naïfs au point de penser qu'ils seront morts et qu'ils ne pourront pas rivaliser», a tempéré Marsch.

«Sur papier, c'est un avantage (qu'ils aient joué mercredi). Sauf que nous pensions que DC United allait être fatigué et ils nous ont dominés durant les 25 premières minutes du match.»

Match capital

La saison dernière, les Red Bulls de New York ont décroché la dernière place des séries avec une récolte de 46 points. Cette année, le cinquième dans l'Association de l'Est, devra dépasser la barre des 50 unités pour poursuivre sa saison au mois de novembre. Cette prédiction laisse peu de marge de manoeuvre à l'Impact contre un adversaire direct.

À égalité de points avec le Crew, Montréal a cependant disputé trois matchs de plus. Et malgré ses cinq victoires consécutives, l'Impact reste collé à la sixième place, à deux points de la paire DC United/Chicago. Le club de l'Illinois sera d'ailleurs son adversaire suivant.

«Cette année plus que jamais, le nombre de points que les équipes ont amassés, à ce moment de la saison, est assez incroyable», a jugé le capitaine Davy Arnaud du haut de ses 11 saisons dans la MLS.

«Avec 39 points, on est d'habitude dans une situation confortable pour participer aux séries. Il y a eu beaucoup de victoires et de défaites cette année et moins de matchs nuls. Nous devons continuer à aller de l'avant.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer