Maxence Parrot et Sébastien Toutant de retour sur les pentes

Maxence Parrot et Sébastien Toutant se disent prêts... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Maxence Parrot et Sébastien Toutant se disent prêts pour le début de la nouvelle saison professionnelle de surf des neiges, qui débute dès aujourd'hui à Breckenridge, au Colorado.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Maxence Parrot et Sébastien Toutant sont d'immenses vedettes sur le circuit professionnel de surf des neiges et, pour eux, des épreuves comme le Dew Tour ou les X Games sont tout aussi importantes que les Jeux olympiques.

Ils n'ont ainsi pas hésité à rentrer rapidement de Pékin - où ils avaient pris part samedi dernier à une compétition sur une rampe érigée dans le Stade olympique - pour se rendre à Breckenridge, au Colorado. «J'ai pris l'avion tôt dimanche matin et je suis arrivé ici au début de la nuit suivante, a raconté Maxence Parrot lundi, en entrevue. Et on avait des entraînements dès 9h (hier) matin...»

Le planchiste de 20 ans est rentré un peu amoché de Chine. «J'ai pris une grosse débarque en finale, a-t-il expliqué. Mon casque a cassé et, même si j'ai une grosse bosse sur le front, il m'a bien protégé dans les circonstances. Je me suis aussi tordu un genou, et c'est ce qui m'a un peu dérangé aujourd'hui. Mais ça devrait aller mieux pour la compétition.»

Après une saison 2013-2014 marquée par plusieurs exploits - deux victoires aux X Games, notamment -, Parrot est maintenant reconnu pour la facilité avec laquelle il réussit les manoeuvres les plus complexes, mais il sait que ce n'est plus suffisant.

«Tous les meilleurs réussissent les gros sauts et les juges portent davantage attention à l'originalité et à la qualité de la technique, a souligné Maxence. Je me suis donc concentré là-dessus cet été à l'entraînement.»

Parrot a profité de l'été pour recharger ses batteries, chez lui à Bromont. «J'ai acheté un condo près de la montagne, a-t-il raconté. J'y ai plein d'amis et ça me fait plaisir d'y revenir chaque fois que j'en ai l'occasion, surtout l'été en fait, car je suis très occupé pendant la saison de compétitions.»

Il fera une exception le 20 décembre, alors qu'il prendra part à la première «Nuit blanche» de la saison à Bromont. «C'est sur cette montagne que j'ai appris le surf de neiges, a-t-il rappelé. Je suis heureux d'avoir à mon tour la chance d'aider les jeunes, de leur montrer mes trucs, de partager avec eux ma passion pour le sport.»

Entre la montagne et la ville

On oublie facilement que Sébastien Toutant n'a que 22 ans. Cela fait déjà près de 10 ans que le planchiste brille en compétition, et il a remporté des titres et des médailles dans toutes les épreuves-phares du circuit professionnel.

Toutant n'a pourtant rien d'un «vétéran» et demeure l'un des meilleurs en slopestyle. Il entend d'ailleurs le démontrer cette semaine à Breckenridge. «J'ai encore travaillé mes figures, ma technique, a-t-il souligné lundi, en entrevue. Je veux en faire davantage sur les modules de rails aussi.

«Et comme il y a quatre sauts sur le parcours du Dew Tour, ce sera important de "tourner" des deux côtés en variant au maximum les figures. C'est ce qui intéresse les juges, la variété, l'originalité, et je pense avoir encore progressé dans ces domaines.»

Toutant a toujours été un innovateur, et ses sorties en milieu urbain, pour des tournages, l'aident à être encore plus créatif. Le planchiste de L'Assomption a d'ailleurs été sélectionné parmi les finalistes de la compétition Real Snow aux X Games 2015.

«Je suis l'un des premiers à faire la compétition sur la montagne et le Real Snow, a-t-il expliqué. Je dois produire un film de 90 secondes d'ici au 15 janvier. Avec Mathieu Cowan (son complice derrière la caméra), nous avons pu prendre un peu d'avance avant d'aller en Chine. Nous serons toutefois très occupés dès mon retour à Montréal. À l'exception des Fêtes - que je passerai avec ma famille -, le prochain mois va être occupé!»

___________________________________________________

Une grosse épreuve

Le Dew Tour, première épreuve majeure de la saison sur le circuit professionnel, réunit les spécialistes du surf des neiges et du ski acrobatique en slopestyle et en demi-lune. La compétition est présentée à Breckenridge, au Colorado, d'aujourd'hui à dimanche. L'année dernière, le Canadien Mark McMorris avait remporté la victoire, les Québécois Maxence Parrot (3e) et Sébastien Toutant (4e) complétant un formidable tir groupé de nos planchistes.

___________________________________________________

Un projet de deux semaines

Découvrez le film qui a permis à Sébastien Toutant d'être invité au Real Snow 2015 des X Games. «Nous y avons travaillé deux semaines l'hiver dernier, question de montrer ce qu'on pouvait faire, explique le planchiste. La réaction a été super positive et je suis convaincu que cela a convaincu les gens d'ESPN de m'inviter.»

Tourné en grande partie dans la région montréalaise sous la coordination de Mathieu Cowan, le film peut être visionné sur le site de Sébastien Toutant sous le titre Street edit 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer