Mark McMorris se sent «plutôt bien» malgré une côte fracturée

Mark McMorris... (Photo Steve Deschênes, Le Soleil)

Agrandir

Mark McMorris

Photo Steve Deschênes, Le Soleil

Pat Graham
La Presse Canadienne

L'état de santé de Mark McMorris s'améliore si rapidement que le favori en slopestyle aux Jeux olympiques de Sotchi prévoit monter sur son surf des neiges dans les prochains jours pour «voir comment ça va».

McMorris a indiqué vendredi dans un courriel à The Associated Press qu'il se sent «plutôt bien», près d'une semaine après s'être facturé une côte lors d'une chute en finale des X-Games. Il pourra profiter de quelques autres journées de repos avant le début des qualifications en slopestyle à Sotchi, qui débuteront le 6 février.

Le week-end dernier, le jeune homme de 20 ans originaire de Regina a chuté quand son surf a accroché une rampe. Le côté droit de son corps a alors cogné lourdement sur la rampe de métal et il a ensuite chuté sur la neige.

«J'avais si mal que je n'arrivais plus à respirer, a-t-il indiqué dans le courriel. Je voulais me relever. Je ne voulais pas rester étendu. J'étais tellement déçu.»

Il a été en mesure de dévaler le reste de la pente par ses propres moyens et il s'est ensuite rendu dans un hôpital. Un examen aux rayons X a révélé une côte fracturée, mais rien de plus.

Et maintenant, McMorris refuse de laisser l'incident nuire à ses aspirations olympiques.

«Je suis très chanceux d'obtenir une deuxième chance d'aller à Sotchi», a-t-il dit.

Quand on lui a demandé si sa blessure allait lui nuire aux Olympiques, McMorris a répondu: «Je ne peux rien prédire tant que je n'ai rien essayé».

McMorris demeure un des favoris en slopestyle, alors que cette discipline fera partie du programme olympique pour une première fois. Il pourrait être le plus grand rival de l'Américain Shaun White, qui tentera également de défendre son titre en demi-lune.

Cependant, McMorris n'est pas particulièrement impressionné par le palmarès de White, qu'il voit simplement comme un autre compétiteur dans une épreuve remplie de bons athlètes, comme Maxence Parrot, de Cowansville. Parrot a décroché l'or aux X-Games en effectuant deux «triple-cork» de suite en fin de descente.

«(White) est un des gars à battre, avait dit McMorris lors d'une entrevue avant son accident. Je veux toujours faire le mieux possible. Le reste est entre les mains des juges. C'est comme ça pour tout le monde. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un sport où vous voulez battre une personne en particulier. Vous tentez de gagner en faisant le mieux possible.»




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer