Dominique Maltais s'impose d'entrée de jeu

Dominique Maltais a remporté samedi la première épreuve... (Photo: AFP)

Agrandir

Dominique Maltais a remporté samedi la première épreuve de la saison, à la Coupe du monde de snowboard cross de Montafon, en Autriche.

Photo: AFP

Partager

À 32 ans, Dominique Maltais est meilleure que jamais et la championne en titre de la Coupe du monde n'a visiblement pas l'intention de ralentir. Maltais a remporté samedi la première épreuve de snowboard cross de la saison à Montafon, en Autriche.

Deuxième des qualifications, l'athlète de Petite-Rivière-Saint-François a été parfaite en éliminatoires, s'imposant dans toutes ses courses en route vers la finale.

«J'ai vraiment travaillé très fort au cours des derniers mois pour encore améliorer ma condition physique et ma préparation. Je travaille maintenant avec l'équipe de B2Dix, à Montréal, et même si cela m'oblige à de fréquents déplacements, je sens que cela porte ses fruits.»

En finale, samedi, Dominique a devancé l'Italienne Raffaella Brutto, l'Australienne Belle Brockhoff et la Française Nelly Moenne Loccoz. Elle était particulièrement heureuse d'avoir assumé son statut de «patronne». «Par le passé, cela m'est arrivé d'être un peu trop gentille avec mes adversaires. Nous avions un plan de match aujourd'hui pour améliorer ça et je suis donc vraiment contente de ma victoire.»

Maltais et les autres concurrentes ont dû composer avec des conditions difficiles, la météo ayant forcé le report de l'épreuve d'une journée. «Il n'a pas arrêté de neiger toute la semaine et vendredi, il ventait très fort, c'était l'enfer. Nous avons fait les qualifications pour rien, la course étant annulée après cinq heures d'attente.»

L'athlète est déjà à Telluride, au Colorado, où seront disputées cette semaine les prochaines épreuves de la Coupe du monde. Elle y retrouvera sa grande rivale, l'Américaine Lindsey Jacobellis, qui n'était pas en Autriche.

«Cette saison, mes principaux objectifs sont les Mondiaux, qui seront disputés à Stoneham devant mon public, puis l'épreuve-test de Sotchi en Coupe du monde, qui nous permettra de découvrir l'environnement des Jeux de 2014», a expliqué Maltais.

«J'aurais aussi aimé aller défendre mon titre aux X-Games, mais mon épreuve n'est pas au programme cette année. C'est dommage, mais cela me laissera un peu de temps pour souffler au milieu d'une saison très chargée.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer