Alex Harvey termine 25e en Finlande

Alex Harvey... (Photo Martti Kainulainen, archives AP)

Agrandir

Alex Harvey

Photo Martti Kainulainen, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
RUKA, Finlande

La Scandinavie a dominé les sprints de 1,4 km alors que débutait la saison de la Coupe du monde de ski de fond, samedi.

Paal Golberg de la Norvège a prévalu en 2:54,12, suivi du Suédois Calle Halfvarsson, 75 secondes derrière. Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a terminé troisième, à 87 secondes de Golberg.

Le Québécois Alex Harvey a dû se contenter de la 25e place.

« C'est sûr que ça me laisse sur mon appétit, mais la concurrence ici est toujours très relevée, a dit l'athlète de St-Ferréol-les-Neiges. C'est probablement l'une des plus compétitive de la saison, avec plusieurs athlètes qui ne cherchent qu'à obtenir leur laissez-passer pour le week-end suivant. Il n'y a pas de place à l'erreur et la différence est très mince pour accéder aux rondes suivantes. C'est très serré. »

Harvey a accédé aux vagues d'élimination en compagnie des 30 meilleurs de la qualification, après avoir enregistré le 28e temps.

Sa journée s'est toutefois vite terminée après s'être retrouvé dans la vague quart de finale la plus rapide, où il a traversé la ligne d'arrivée en cinquième position, décidée par photo-finish pour départager les quatre athlètes espérant gagner leur place en demi-finale.

Les deux premiers athlètes de chaque vague passent à la ronde suivante, en plus des deux athlètes suivants en fonction des temps les plus rapides.

« L'objectif était de progresser aussi loin que possible dans les vagues, mais je crois que le positif est d'avoir pu accéder aux vagues, a dit Harvey. Les skis étaient fantastiques. La neige mouillée qui est tombée durant la nuit a rendu le choix des skis plus difficile. Nous avons mis une légère couche de glisse en qualification et nous étions limite pour la dernière montée, très abrupte. Nous avons appliqué plus de fart d'adhérence dans les vagues pour les montées. C'était un peu plus lent mais je savais que je pouvais sillonner en descente. J'étais beaucoup plus fort en montées et j'ai bien fini, mais il m'en manquait un peu. »

Len Valjas de Toronto a fini 54e, Devon Kershaw de Sudbury 63e, Knute Johnsgaard de Whitehorse 69e, Bob Thompson de Thunder Bay 80e, Jesse Cockney de Canmore 83e et Andy Shields de Thunder Bay, 91e.

Chez les dames, la Suédoise Stina Nilsson a triomphé en 3:21,61 devant les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla et Heidi Weng, par 17 et 69 secondes.

Dahria Beatty de Whitehorse a fini 50e, douze rangs devant Cendrine Browne, de Saint-Jérôme.

La Coupe du monde se poursuit dimanche à Ruka en Finlande avec les épreuves féminine et masculine de 10 km et 15 km style classique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer