Alex Harvey doit se contenter du 33e rang à Drammen

Alex Harvey... (Photo Kai Pfaffenbach, archives Reuters)

Agrandir

Alex Harvey

Photo Kai Pfaffenbach, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sportcom

Classé 33e des qualifications, le fondeur Alex Harvey a raté sa place en ronde éliminatoire de trois rangs, accusant un retard de 70 centièmes de seconde sur le 30e et dernier qualifié à l'épreuve de sprint classique disputée au centre-ville de Drammen, mercredi, en Norvège.

En grande finale, les Norvégiens ont monopolisé le podium grâce à, dans l'ordre, Eirik Brandsdal, Finn Haagen Krogh et Ola Vigen Hattestad. L'Ontarien Len Valjas a vu son parcours s'arrêter en rondes des quarts de finale. Il a conclu au 14e rang du classement général.

Chez les dames, la seule Canadienne inscrite, Emily Nishikawa, n'a pas pris le départ. Comme chez les hommes, les Norvégiennes ont occupé les trois marches du podium.

En entrevue d'après-course, Harvey en mentionné que c'est une petite erreur survenue pendant la période d'échauffement qui lui a peut-être coûté les quelques centièmes de seconde nécessaires pour passer en ronde des quarts de finale.

«J'ai apporté mes skis à roulettes pour la période d'échauffement. Je ne connaissais pas très bien les rues en bordure du site de compétition et je crois que mon échauffement n'a pas été suffisamment long. Après avoir franchi la ligne d'arrivée, j'ai senti qu'il me restait encore de l'énergie. C'est le sprint le plus difficile de la saison, car la Norvège a le droit d'inscrire un plus grand nombre d'athlètes.»

Pour appuyer les dires du fondeur québécois, soulignons que le pays hôte a placé 8 représentants dans les 12 premiers, dont 4 se sont classés en finale A.

Quant à son choix de prendre des skis de style libre en qualifications afin de faire le parcours uniquement en double poussée et ainsi profiter d'une glisse maximale, Harvey soutient que c'était une bonne décision.

Alex Harvey conclura sa saison de Coupe du monde dimanche, au mythique stade d'Holmenkollen, à Oslo, afin de prendre part au 50 kilomètres style libre en départ de masse. Dans les épreuves de longue distance cette année, le Québécois qui souligne ne pas encore avoir la tête aux vacances, a eu de meilleurs résultats en style classique.

«Ce serait le fun de finir la saison avec une bonne course de skate», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer