Alex Harvey termine 28e en Russie

Alex Harvey... (PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Alex Harvey

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
RYBINSK, Russie

L'Italien Federico Pellegrino et la Suédoise Jennie Oeberg ont tiré profit de l'absence de plusieurs athlètes de qualité pour remporter les épreuves de sprint de style libre de ski de fond présentées à Rybinsk, en Russie.

Pellegrino a signé une troisième victoire cette saison, négociant le parcours en 2:34,99. Il a devancé les Russes Sergei Ustyugov et Andrei Parfyonov par 69 et 77 centièmes de seconde, respectivement.

Alex Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a terminé en 28e place, Len Valjas s'est classé 42e, Jesse Cockney, 47e, et Patrick Stewart-Jones, 52e.

Harvey a été le seul Canadien à passer les qualifications pour se rendre aux vagues d'élimination réservées aux 30 premiers.

Se mesurant à un groupe de sprinters, l'athlète de 26 ans s'est retrouvé quatrième du groupe de six alors que la neige tombait sur le parcours vallonné de 1,3 km.

Sa journée de travail s'est terminée alors qu'il n'a pu répondre à l'attaque du dernier droit.

«Pas un gros sprint pour moi aujourd'hui. Mauvais positionnement au pied de la bosse et coincé derrière une chute. Focus sur le 30 km demain!», s'est contenté de déclarer le Québécois.

Chez les dames, alors que la plupart des membres de l'équipe norvégienne avaient choisi de ne pas participer à l'épreuve, Oeberg est devenue la première fondeuse issue d'un pays autre que la Norvège à remporter une course individuelle de la Coupe du monde cette saison.

Oeberg a fait stopper le chrono à 3:02,54, soit 48 centièmes de seconde devant la Russe Natalia Matveeva. La Suisse Laurien van der Graaff a pris le troisième échelon, à 76 centièmes de seconde de la gagnante.

Seule Canadienne inscrite, Alysson Marshall, de la Colombie-Britannique, a terminé au 44e rang.

«Nous n'avons pas connu un bon sprint, a reconnu Tor Arne Hetland, l'entraîneur de l'équipe canadienne de ski de fond.

«Nos sprinteurs ont beaucoup à faire avant Falun [site des Championnats du monde] s'ils veulent terminer parmi les 12 premiers. Notre vitesse dans le prologue n'est pas adéquate.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer