Alex Harvey triomphe en Suède

Alex Harvey... (Photo Anders Wiklund, Reuters)

Agrandir

Alex Harvey

Photo Anders Wiklund, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mathieu Laberge
Sportcom

Après sa quatrième place obtenue vendredi au sprint classique, Alex Harvey est monté sur la plus haute marche du podium du skiathlon 30 kilomètres de la Coupe du monde de ski de fond de Falun, samedi, en Suède. Au sprint final, le Québécois a devancé le Norvégien et meneur au classement de la Coupe du monde, Martin Johnsrud Sundby. Le Russe Alexander Legkov a terminé troisième. Quant aux Canadiens Devon Kershaw et Ivan Babikov, ils ont conclu en 12e et 23e places.

«J'échangerais ma victoire d'aujourd'hui (samedi) et peut-être même toute ma saison pour une médaille à Sotchi, mais bon, ça demeure ma meilleure saison de Coupe du monde en carrière», a expliqué celui qui signe un troisième succès cette saison. «Cette victoire ne fait pas seulement plaisir à moi. Elle ajoute aussi un sourire au visage de tous les membres de l'équipe.»

Harvey a fait partie de l'échappée du jour en compagnie de Sundby, Legkov et du Suédois Daniel Richardsson, groupe qui a pris la fuite en début d'épreuve sous l'impulsion de Richardsson au début du deuxième tour. Le quatuor a creusé un écart d'une quinzaine de secondes qui est ensuite passé à 25 secondes à la transition de mi-course, où les fondeurs ont changé pour leur équipement de style libre.

«Le peloton était déjà étiré et Richardsson a attaqué dans la longue montée à la sortie du stade. Il est fort en classique et il a mis tout le monde dans le rouge. En fait, c'est ce moment de la course qui a été le plus dur!» a poursuivi Harvey.

Jamais en tête en première moitié d'épreuve, Harvey a commencé à prendre des relais en tête de course. Sundby a augmenté le rythme avec 10 kilomètres à faire et Richardsson s'est fait décrocher du groupe qui détenait désormais 1 minute d'avance sur le peloton principal.

Dans la dernière montée, le Russe a brisé son bâton gauche après s'être tassé près de Harvey. Légèrement ralenti par cet incident, Harvey a pu accélérer et rejoindre le Norvégien et vainqueur du dernier Tour de ski pour finalement le dépasser dans les derniers mètres de l'épreuve.

«En ayant fait le sprint hier (vendredi), je connaissais bien la piste, alors je savais comment me positionner pour la fin de la course. Quand Legkov s'est tassé, soit je rentrais dans la barrière ou soit je gardais ma ligne. Avant l'arrivée, le vent était de face, alors je ne voulais pas être en tête. La piste était tellement molle que l'on ne pouvait pas skier à 100%, car ça renfonçait. C'est pour ça qu'il m'a fallu plus de temps pour le rattraper. Sundby et Legkov ont été les deux meilleurs skieurs cette saison alors d'être capable de skier avec eux et de les battre, c'est super!»

Harvey sera donc le premier à s'élancer, dimanche, au 15 kilomètres libre en départ de style poursuite. Cette épreuve sera la dernière de la saison du calendrier de la Coupe du monde. L'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges aura un coussin de 26 secondes sur ses deux compagnons d'échappée.

«Je ferai le premier tour à mon rythme pour voir comment je vais me sentir. S'ils reviennent sur moi, je saurai qu'ils auront travaillé 26 secondes de plus, ce qui va me donner une supplémentaire au dernier tour.»

Au skiathlon 15 kilomètres féminin, la Norvégienne Therese Johaug a été la première à franchir la ligne d'arrivée. Sa victoire lui permet d'assurer son avance au sommet du classement général de la Coupe du monde. Elle devra toutefois garder un oeil sur sa compatriote Marit Björgen, deuxième samedi, qui n'accuse que 7 points de retard.

Seule Canadienne présente, Andrea Dupont a conclu en 45e et dernière place.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer