Alex Harvey de retour au plus fort de la lutte

Alex Harvey... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Alex Harvey

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric Gaudette-Brodeur
Sportcom

À sa première épreuve après les Jeux olympiques, Alex Harvey s'est classé septième du sprint style libre de la Coupe du monde de ski de fond de Lahti, en Finlande, après avoir été éliminé dans les demi-finales de la course samedi.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a commencé sa journée en prenant le 14e rang des qualifications, puis a ensuite terminé deuxième de son quart de finale, accédant du coup aux demi-finales.

Dans sa vague, Harvey a conclu à 10 centièmes de seconde du plus rapide, le Russe Alexey Petukhov, champion mondial en titre du sprint par équipe et éventuel médaillé d'argent du jour.

En demi-finale, il n'a malheureusement pas pu se classer parmi les deux meilleurs. Petukov et le Suédois Teodor Peterson, le plus rapide des qualifications, l'ont respectivement devancé de 52 et 34 centièmes.

Le Québécois a joué de malchance dans le dernier virage, les skis du Suédois Emil Joensson s'entremêlant avec les siens. Même s'il a alors perdu l'équilibre, il a réussi à rester debout, mais le mal était fait.

Au terme de la deuxième demi-finale, plus rapide, son chrono ne lui a pas permis d'être repêché.

En finale, le Norvégien Paal Golberg s'est imposé face à Petukhov, pour remporter la deuxième victoire de sa carrière en Coupe du monde. Son compatriote Eirik Brandsdal a fini troisième.

Le Québécois a été le seul Canadien à se qualifier pour les éliminatoires samedi. Les Ontariens Len Valjas et Devon Kershaw se sont classés 43e et 64e, le Lévisien Raphaël Couturier 82e, le Yukonais Graham Nishikawa 83e et Michael Somppi, aussi de l'Ontarion, 85e.

Au classement des sprints du cirque blanc, Eirik Brandsdal prend la tête, quatre points devant l'Allemand Josef Wenzl, huitième samedi. Harvey est septième, en recul de 75 points.

Deux Américaines sur le podium

Chez les femmes, la meilleure performance d'une Canadienne est revenue à l'Ontarienne Perianne Jones, qui a pris le 34e rang. La Britanno-Colombienne Alysson Marshall a terminé 46e, l'Albertaine Heidi Widmer 47e et l'Ontarienne Andrea Dupont 59e.

À sa deuxième Coupe du monde en carrière, sa toute première de l'autre côté de l'océan Atlantique, Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, s'est classée au 71e échelon.

Les Américaines ont par ailleurs réussi un coup de force, Kikkan Randall triomphant et Sophie Caldwell montant sur la troisième marche du podium. La Slovène Katja Visnar s'est faufilée entre elles.

C'est la première fois de l'histoire que deux fondeuses des États-Unis finissent parmi les trois premières à une épreuve de la Coupe du monde.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer