Lindsey Vonn porte son record de victoires à 80

Lindsey Vonn... (PHOTO MICHAEL DALDER, REUTERS)

Agrandir

Lindsey Vonn

PHOTO MICHAEL DALDER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Eric Willemsen
Associated Press
GARMISCH-PARTENKIRCHEN, Allemagne

Lindsey Vonn a devancé sa rivale italienne Sofia Goggia de deux centièmes de seconde pour remporter la descente de Garmisch-Partenkirchen pour signer une 80e victoire sur le circuit de la Coupe du monde.

«C'est un nombre important», a déclaré Vonn au sujet de cette 80e victoire, qui la place à six seulement du record de tous les temps, établi par la Suédoise Ingemar Stenmark dans les années 1980.

«Je me rappelle quand j'ai obtenu ma 50e victoire ici, je ne pensais jamais m'approcher de la marque de Annemarie Moser-Pröll (62) et maintenant, je m'approche de celle de Stenmark. C'est incroyable.

«Le moment où je remporte cette victoire, si près des Olympiques, est aussi important, a ajouté Vonn. Je me sens très forte, mentalement et physiquement. Je n'aurais jamais pensé récolter 80 victoires, alors c'est un grand jour.»

L'Américaine ne semblait pas skier à fond de train alors qu'elle tirait de l'arrière par huit centièmes au dernier temps intermédiaire, mais elle a surmonté cette avance pour terminer avec un chrono d'une minute, 12 secondes et 84 centièmes (1:12,84).

«Je skiais de façon agressive, ne vous méprenez pas, a-t-elle admis. Mais je n'ai pas tout laissé sur la piste.»

L'Autrichienne Cornelia Hütter a terminé 13 centièmes derrière pour monter sur la troisième marche du podium.

Aucune Canadienne n'a pris le départ de l'épreuve.

Il s'agit d'une deuxième victoire consécutive pour Vonn, qui a enlevé la descente de Cortina d'Ampezzo il y a deux semaines. Goggia et elle, seules skieuses avec plus d'une victoire en descente cette saison, sont les favorites pour mettre la main sur l'or de la descente olympique, qui sera disputée à Pyeongchang, le 21 février.

Cette victoire a tout de même un goût aigre-doux pour Vonn, qui a vu sa coéquipière Jacqueline Wiles subir des blessures pour l'instant non précisées dans une spectaculaire chute. Wiles a dû être héliportée vers l'hôpital le plus près et elle devra mettre une croix sur les Jeux de Pyeongchang, qui auraient été ses deuxièmes JO.

«C'était vraiment difficile de se réjouir de cette victoire avec Jackie à l'hôpital, a déclaré Vonn à propos de Wiles, qui a été appuyée financièrement par sa fondation. C'est une journée difficile pour toute l'équipe.»

Une autre descente est prévue dimanche, la dernière épreuve de Coupe du monde avant les JO. Vonn s'attend à un autre duel serré contre Goggia, qui a eu le dessus sur l'Américaine lors des deux épreuves de vitesse présentées sur la piste olympique l'an dernier.

«Elle risque tout sur la piste, c'est la personne que je dois battre, a indiqué l'Américaine, victorieuse de la descente des Jeux de Vancouver, en 2010. C'est le genre de personnalité dont a besoin la Coupe du monde. Notre petite compétition rend cela plus intéressant à la fois pour nous et les spectateurs.»

Goggia a enlacé Vonn après la course.

«Du portillon de départ au fil d'arrivée, c'est une bagarre. Mais après, nous sommes amies, a-t-elle expliqué. C'est une rivalité que j'aime. C'est à la fois amusant et demandant pour moi.»




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer