Super-G de Jeongson: coup double pour l'Italienne Goggia

Sofia Goggia... (PHOTO Fabrice COFFRINI, AFP)

Agrandir

Sofia Goggia

PHOTO Fabrice COFFRINI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JEONGSEON

Après avoir remporté la descente samedi, son premier succès en Coupe du monde, l'Italienne Sofia Goggia a récidivé dimanche, lors du Super-G de Jeongseon (Corée du Sud), et pris date sur la piste où auront lieu les jeux Olympiques dans un an.

L'Italienne de 24 ans semble avoir pris goût à la victoire après être très souvent passée de peu à côté.

Cet hiver, elle avait terminé à cinq reprises à la deuxième place et quatre fois à la 3e place.

Ses deux succès sont d'autant plus à savourer qu'ils ont été arrachés au nez et à la barbe de la superstar Lindsey Vonn.

Devancée de 7/100e samedi dans la descente, l'Américaine a cette fois concédé la défaite pour 4/100e.

À l'arrivée, elle pointait du doigt, mi-amusée, mi-énervée, sa rivale, partie deux rangs avant elle.

Il manque à la skieuse de 32 ans encore neuf victoires en Coupe du monde pour égaler le record absolu du Suédois Ingemar Stenmark.

Vonn, qui se remet d'une fracture ouverte au bras droit en novembre, a peut-être ressenti une impression de déjà-vu, car le podium du Super-G de dimanche s'est révélé identique à celui de la veille.

Il est en effet complété par Ilka Stuhec, qui a terminé à 51/100e de Goggia.

Alors qu'il reste un seul Super-G à disputer, la Slovène de 26 ans en profite pour prendre une légère option sur le gain du petit globe de cristal de la discipline.

La championne du monde de descente 2017 compte 15 points d'avance sur la Liechtensteinoise Tina Weirather et 50 sur la Suissesse Lara Gut, forfait pour le reste de la saison.

Et, surtout, au classement général de la Coupe du monde, elle réduit sensiblement l'écart sur l'actuelle leader, l'Américaine Mikaela Shiffrin.

Présente en Corée du Sud pour reconnaître les pistes de vitesse et techniques des JO-2018, la skieuse de Vail ne compte désormais plus que 178 points d'avance sur la Slovène, à six courses de la fin de la saison, prévue le 19 mars à Aspen (Colorado).

Les Françaises ont terminé le Super-G assez loin, à l'exception de Tiffany Gauthier, meilleure tricolore à la 14e place à plus d'une seconde et demie de Goggia. Laura Gauche, 35e, n'est ainsi pas rentrée dans les points.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer