Tessa Worley championne du monde de slalom géant

Tessa Worley... (Photo Peter Schneider, AP)

Agrandir

Tessa Worley

Photo Peter Schneider, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
St-Moritz, Suisse

Tessa Worley a récupéré son titre au slalom géant, résistant aux assauts de l'Américaine Mikaela Shiffrin pour l'emporter aux Championnats du monde de ski alpin.

La Française, championne du monde 2013, a terminé en un temps combiné de deux minutes, 5,55 secondes (2:05,55), pour devancer Shiffrin (2:05,89), la plus rapide de la deuxième manche, de 34 centièmes.

L'Italienne Soffia Goggia (2:06,29) a terminé troisième.

Marie-Michèle Gagnon a été la seule Canadienne à compléter l'épreuve. Elle a conclu en 20e place, à 3,04 secondes de la gagnante. Mikaela Tommy n'a pas terminé la deuxième manche, tandis que Candace Crawford n'a pas été en mesure de finir la première.

Il s'agit d'une deuxième médaille d'or à ces Mondiaux de St-Moritz pour Worley, qui a aussi remporté l'épreuve par équipe avec la France.

«Aujourd'hui, la pression était énorme, mais j'y suis parvenue. Je suis si fière, a déclaré la championne âgée de 27 ans, qui disposait d'un coussin de 0,48 seconde sur Goggia et de 0,20 sur Shiffrin après la première manche. Ça semblait être un bon écart, mais ça n'était rien.»

Shiffrin fut la troisième plus rapide en matinée. Elle a ensuite exploité ses habiletés en descente pour être plus rapide que quiconque en deuxième manche sur ce parcours relativement plat.

«J'ai tout tenté et je suis satisfaite du combat que j'ai livré», a confié Shiffrin.

Il s'agissait de la première médaille d'argent de l'Américaine de 21 ans en slalom géant. Shiffrin sera la favorite pour obtenir un troisième titre consécutif de championne du monde en slalom samedi.

«Qui sait?, a-t-elle questionné. J'ai toujours su que je pouvais être rapide en slalom géant. Ça m'a pris du temps avant de mettre toutes les pièces du casse-tête ensemble.»

Worley et Shiffrin sont dominantes jusqu'ici cette saison en slalom géant. La Française mène 3-2 au chapitre des victoires en Coupe du monde, et elle a terminé deuxième lors des deux triomphes de Shiffrin. Elle mène d'ailleurs le classement de la discipline sur le circuit de la Coupe du monde.

La médaille d'argent de Shiffrin a permis de doubler le total de disques acquis par l'équipe américaine - après la conquête du bronze de Lindsey Vonn en descente - après huit épreuves. La Suisse domine le tableau avec six médailles, dont trois d'or.

De son côté, la flamboyante Goggia connaît une saison du tonnerre et son 10e podium, après neuf courses en Coupe du monde, lui a permis d'obtenir sa première médaille en carrière et la première de son pays à Saint-Moritz.

Goggia a poussé sa compatriote Federica Brignone hors du podium jeudi.

«Je sais ce qu'elle vit parce que j'ai vécu cette expérience en descente, a confié Goggia, qui a juré de boire du champagne «jusqu'à minuit» après s'être soumise au test antidopage de routine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer