Erik Guay médaillé d'argent en descente aux Mondiaux

Erik Guay est passé à un cheveu de réaliser... (PHOTO JOE KLAMAR, AFP)

Agrandir

Erik Guay est passé à un cheveu de réaliser un doublé qui l'aurait fait passer à l'histoire.

PHOTO JOE KLAMAR, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Erik Guay a gagné sa deuxième médaille aux Championnats du monde de Saint-Moritz, dimanche, remportant l'argent à la descente.

Erik Guay (17) est monté sur le podium... (Photo Francis Bompard, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Erik Guay (17) est monté sur le podium en compagnie du gagnant Beat Feuz (13) et de Max Franz.

Photo Francis Bompard, REUTERS

Erik Guay était tout sourire à l'issue de sa... (AFP, Dimitar Dilkoff) - image 1.1

Agrandir

Erik Guay était tout sourire à l'issue de sa course.

AFP, Dimitar Dilkoff

Quatre jours après son triomphe en super-G, Guay est passé à un cheveu de réaliser un doublé qui l'aurait fait passer à l'histoire, cédant la victoire au Suisse Beat Feuz. L'Autrichien Max Franz a enlevé le bronze.

Sur un parcours tronqué en raison du brouillard, Guay a franchi la distance en 1:39,03, terminant à 12 centièmes de Feuz, le favori local qui a profité de sa grande connaissance de la piste Corviglia. Franz a fini à 37 centièmes de la tête, privant d'un podium le Suisse Patrick Küng, tenant du titre, et le Norvégien Kjetil Jansrud, à égalité au quatrième rang (+0,39).

« Chapeau à Feuz, qui a réalisé une grande course aujourd'hui », a commenté Guay à Eurosport. « Devant sa propre foule, avec beaucoup de pression, c'était assez incroyable. Un grand week-end. »

Encore une fois, l'athlète de 35 ans a d'abord remercié son équipe de soutien. « Ils avaient un bon plan pour que j'arrive ici au sommet de ma forme, a-t-il dit. C'est l'équipe derrière l'équipe. »

Erik Guay a terminé à 12 centièmes du gagnant.... (Photo Jean-Christophe Bott, AP) - image 3.0

Agrandir

Erik Guay a terminé à 12 centièmes du gagnant.

Photo Jean-Christophe Bott, AP

Profitant d'un dossard tardif (17), sur une surface qui tendait à devenir plus rapide, Guay a tiré des enseignements de la trajectoire des premiers partants.

« J'ai regardé aller quelques skieurs dans le milieu du parcours, ils n'ont pas amené la vitesse dont ils avaient besoin dans la section du bas, a-t-il analysé. Tactiquement, j'ai décidé d'en laisser un peu [dans le milieu] pour que je puisse arriver un peu plus haut et essayer d'amener de la vitesse dans le bas. Ça a payé. J'aurais pu prendre un peu plus de risques, mais j'aurais pu commettre une grosse erreur aussi. C'est toujours comme ça en descente. »




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer