Erik Guay champion du monde du super-G

Erik Guay... (Photo Peter Schneider, Associated Press/Keystone)

Agrandir

Erik Guay

Photo Peter Schneider, Associated Press/Keystone

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Erik Guay est champion du monde à nouveau. Six ans après son titre en descente, le skieur de Mont-Tremblant a remporté la médaille d'or du super-G des Championnats du monde de Saint-Moritz, mercredi.

Manuel Osborne-Paradis... (Photo Stefano Rellandini, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Manuel Osborne-Paradis

Photo Stefano Rellandini, REUTERS

Kjetil Jansrud, Eric Guay et Manuel Osborne-Paradis.... (Photo Denis Balibouse, REUTERS) - image 1.1

Agrandir

Kjetil Jansrud, Eric Guay et Manuel Osborne-Paradis.

Photo Denis Balibouse, REUTERS

En cette journée historique pour le ski canadien, Guay est accompagné sur le podium par son compatriote Manuel Osborne-Paradis, médaillé de bronze surprise. Le Norvégien Kjetil Jansrud, champion olympique et favori, a gagné l'argent.

Cette victoire de Guay survient 12 jours après sa chute spectaculaire à la descente de Garmisch-Partenkirchen. Victime d'un sévère hématome au muscle fessier, l'athlète de 35 ans avait dû rater la deuxième descente le lendemain.

Parfait sur les plans tactique et technique sur la piste Corviglia, Guay a accru son avance en fin de parcours pour devancer Jansrud par 45 centièmes. Dossard 26, Osborne-Paradis, qui fête son 33e anniversaire de naissance aujourd'hui, a délogé le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde de la troisième marche du podium, arrêtant le chrono 51 centièmes après son compatriote.

«Avant de voir la lumière verte, j'ai croisé la ligne d'arrivée et vu la réaction de la foule. Tout le monde s'est levé et a applaudi. J'ai su quelque chose de bon venait d'arriver, a déclaré Guay à Euroradio. Quand je me suis retourné et que j'ai vu la lumière verte, par 45 centièmes devant Jansrud, c'est incroyable. Il est un skieur tellement incroyable et dominant en super-G. J'étais pas mal émotif en fait. J'étais content d'avoir des lunettes et que personne ne puisse voir mes yeux...»

Guay avait gagné l'or en descente aux Mondiaux de Garmisch en 2011. La descente de Saint-Moritz, la station suisse où Mélanie Turgeon a aussi triomphé en 2003, est programmée samedi.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer