Matthias Mayer s'impose à Kitzbühel, Erik Guay 20e

L'Autrichien Matthias Mayer célèbre après sa victoire en... (Photo Jure Makovec, AFP)

Agrandir

L'Autrichien Matthias Mayer célèbre après sa victoire en super-G.

Photo Jure Makovec, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Kitzbühel, Autriche

Matthias Mayer a finalement réussi à tourner la page sur la terrible chute survenue la saison dernière, offrant au pays hôte un début victorieux dans le cadre des traditionnelles courses du Hahnenkamm, vendredi.

Le champion olympique de la descente portait un système protecteur de coussin gonflable, car il souffre encore des deux vertèbres qu'il s'est fracturées il y a 13 mois lors d'une chute en Italie.

«Quand j'ai effectué mon retour cette saison, j'avais toujours l'accident en tête, a déclaré Mayer. Je n'osais pas aller au maximum. J'étais heureux d'être de retour, mais je n'étais pas dans la coup. Aujourd'hui, c'est la première fois que je n'avais pas ces pensées à l'esprit. C'est un immense pas en avant pour moi.»

Sous un ciel bleu et une piste rapide où les skieurs ont atteint des vitesses de 140 km/h, Mayer a réussi un chrono d'une minute 11,25 secondes. Il a devancé l'Italien Christof Innerhofer de neuf centièmes de seconde. Le Suisse Beat Feuz a terminé troisième à 44 centièmes.

Dans le cadre du dernier super-G avant les championnats du monde du mois prochain, Aleksander Aamodt Kilde a raté le podium par deux centièmes de seconde pour se classer quatrième. Son coéquipier norvégien Aksel Lund Svindal, vainqueur de cette course l'an dernier, a été opéré au genou cette semaine et sa saison est terminée.

Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, a réalisé la meilleure performance dans le camp canadien, terminant 14e à 1,34 seconde du vainqueur. Erik Guay, de Mont-Tremblant, troisième du super-G de Val Gardena en décembre, s'est classé 20e.

Tyler Werry, de Calgary, et Broderick Thompson, de Whistler, ont respectivement fini aux 44e et 46e rangs.

Cette victoire est la quatrième de Mayer, mais la première depuis qu'il a gagné deux courses en autant de jours dans la station autrichienne de Saalbach, en février 2015.

«J'aime les courses à domicile, a-t-il expliqué. C'est plaisant de courir à Kitzbühel, avec cette température et devant tous mes partisans. Je n'ai pas exécuté une course parfaite mais, de toute façon, ce n'est pas possible en super-G.»

Aucun skieur autrichien n'avait remporté la première épreuve de cet événement prestigieux depuis Klaus Kroell en 2009. Mayer est passé proche deux fois alors qu'il avait terminé deuxième derrière Svindal en 2013 et l'Italien Dominik Paris l'a privé de la victoire deux ans plus tard.

Jansrud est demeuré en tête du classement de la discipline, 137 points devant Paris, seulement sixième vendredi.

Le quadruple champion du classement général Marcel Hirscher, qui participe rarement aux épreuves de vitesse, a pris le 24e rang et il a accru son avance de sept points (288) devant le Norvégien Henrik Kristoffersen.

La descente sur la célèbre piste Streif sera présentée samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer