Super-G de Val d'Isère: Jansrud s'impose, Guay 11e

Le Norvégien Kjetil Jansrud a remporté le super-G de... (Photo Alessandro Trovati, AP)

Agrandir

Le Norvégien Kjetil Jansrud a remporté le super-G de Val d'Isère, vendredi.

Photo Alessandro Trovati, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
Val d'Isère, France

Kjetil Jansrud et son coéquipier norvégien Aksel Lund Svindal ont réalisé un doublé au super-G de Val d'Isère, première épreuve de vitesse au circuit de la Coupe du monde de ski alpin.

Svindal, de retour à la compétition après une pause de 10 mois à la suite d'une sérieuse blessure au genou, a terminé à 17 centièmes de seconde de Jansrud, champion olympique de super-G. Jansrud a triomphé en vertu de son chrono d'une minute 21,66 secondes.

«Je suis très surpris, a avoué Svindal, limité à trois semaines d'entraînement de haut niveau depuis la rupture de son ligament croisé antérieur au genou droit lors de la descente de Kitzbuehel, en Autriche. J'étais assez nerveux, mais que peut-on y faire? Il faut simplement essayer de faire de son mieux.»

Svindal, cinquième au portillon de départ, a levé les deux poings en l'air lorsqu'il a vu son chrono s'afficher au tableau, ce qui lui permettait d'être le meneur provisoire. Deux coureurs plus tard, Jansrud l'a devancé.

«Obtenir un doublé est tout à fait extraordinaire, a déclaré Jansrud, le favori de la descente samedi. C'était un journée très émotive pour nous deux.»

L'Italien Dominik Paris s'est classé troisième, à 0,41 seconde de Jansrud, sur un parcours qui convenait bien aux spécialistes de la descente. Ils disposaient de conditions idéales jusqu'à ce que le soleil descende derrière les montagnes.

Erik Guay, de Mont-Tremblant, a signé la meilleure performance dans le camp canadien avec une 11e place, à 1,17 seconde du vainqueur.

«Bon résultat aujourd'hui, pas excellent mais bon, a écrit Guay sur son compte Twitter. J'ai besoin de quelques points en super-G et, avec le dossard no 29, ce n'était pas facile. J'ai hâte à la descente de demain (samedi).»

Dustin Cook, de Lac Sainte-Marie, a terminé à la 13e position (1:22,88). Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, et Erik Read, de Calgary, ont respectivement fini au 37e et 40e rang

L'exceptionnelle équipe masculine norvégienne a mérité 19 victoires la saison dernière et s'assure sa première cette saison à la troisième course.

L'équipe a dominé le super-G alors que trois de ses représentants - Svindal, Jansrud et Aleksander Aamodt Kilde - ont enlevé les cinq derniers titres de la discipline.

Svindal a expliqué que leurs hauts standards à l'entraînement l'ont aidé à revenir à un tel niveau.

«J'ai les meilleurs coéquipiers au monde, a déclaré le double vainqueur de la Coupe du monde. Sans mon équipe, je n'aurais aucune chance.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer