Slalom de Levi: Marcel Hirscher écrase la concurrence

Marcel Hirscher... (Photo Reuters)

Agrandir

Marcel Hirscher

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Levi

L'Autrichien Marcel Hirscher a écrasé la concurrence dimanche en remportant largement le slalom de Levi, ce qui lui a offert la tête du classement général de la Coupe du monde.

Hirscher se présentait comme le grand favori, en l'absence du Norvégien Henrik Kristoffersen, dernier vainqueur en date à Levi, et forfait en raison d'un conflit avec sa Fédération sur les commanditaires.

«Le plus rapide de la saison dernière n'était pas là», a souligné le vainqueur.

Dans des conditions assez difficiles, avec le brouillard et un thermomètre à -10°, l'Aurichien a dominé comme il en a l'habitude en slalom.

La première manche dans la matinée, où il a semblé skier tranquillement, lui a donné une avance de 21 centièmes sur son compatriote Marco Schwarz et deux fois plus élevée, 42 centièmes, sur l'Allemand Felix Neureuther.

Sur la deuxième manche, le Salzbourgeois a prouvé qu'il n'avait pas de rival sur la discipline tant que Kristoffersen bouderait le circuit.

En prenant plus de risques, au point de donner des frayeurs à ses partisans alors que juste avant lui Marco Schwarz avait chuté, Hirscher s'est assuré une victoire impressionnante, 1 seconde 30 devant son compatriote Michael Matt et 1 seconde 31 devant l'Italien Manfred Moelgg.

Au classement général de la Coupe du monde, Hirscher ravit la première place au Français Alexis Pinturault, qui l'avait devancé au slalom géant à Sölden fin octobre.

Pinturault a compromis ses chances dès la première manche, où il a terminé 24e. La deuxième a été bien meilleure, le hissant finalement à la 11e place.

Mais Hirscher a prouvé, s'il en était encore besoin, qu'il serait difficile de l'empêcher de remporter son sixième grand globe consécutif. Car il est venu courir en Laponie finlandaise avec une otite.

«Je n'avais plus aucune douleur aujourd'hui. Samedi c'était vraiment dur, mais là ça aillait», a-t-il expliqué.

La presse autrichienne relevait par ailleurs que cette 40e victoire en Coupe du monde le plaçait, à 27 ans, dans le top 5 de tous les temps, à égalité le Suisse Pirmn Zurbringen

Dans ce palmarès, il est devancé par des légendes du ski: Marc Girardelli, qu'il peut dépasser dès cette saison, Alberto Tomba, Hermann Maier et Ingemar Stenmark.

Avec sa deuxième place dimanche, le jeune Autrichien Michael Matt, 23 ans, se disait «super heureux», lui qui n'avait jamais fait mieux que septième.

La prochaine étape de la Coupe du monde est prévue à Lake Louise, avec une descente le 26 novembre et un Super-G le 27.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer